Les petites et moyennes entreprises pour aider les démunis au sein de l’UEMOA.

Le cinquième colloque de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), des Universités et des centres de recherches a pour thème « quel secteur bancaire pour le financement des économies de l’UEMOA ?». La question des petites et moyennes entreprises a occupé une partie des discussions.



Les petites et moyennes entreprises pour aider les démunis au sein de l’UEMOA.
Lors de l’ouverture du colloque, le Gouverneur Général de la BCEAO Philippe Henry Dacoury Tabley a expliqué à l’assistance que : «l’importance des petites et moyennes entreprises (PME/PMI) dans le tissu économique et social de l’union est une réalité qui exige qu’une attention particulière soit accordée à leur problème d’accès au crédit ». Il a souligné que leur création constitue une activité génératrice pour les démunis.

M. Tabley a noté que : « plusieurs contraintes ont été identifiées, qui concernent notamment la disponibilité de l’information et l’existence de garantie ». Malgré ces difficultés il a confié que « le développement des micro finances est l’une des options les plus efficaces afin de combler le gap entre l’offre sélective du système bancaire moderne et des demandes, individuellement faibles, mais qui concernent une large part de la population ».

A son avis « l’atténuation des contraintes susmentionnées implique une synergie d’efforts de toutes les parties prenantes, afin de concevoir des solutions innovantes, sûres et efficaces ». Cependant le Gouverneur a donné l’assurance que « l’institut d’émission a apporté une contribution significative à l’émergence des systèmes financiers décentralisés dans notre zone ».

Selon M. Tabley le fait que la question des petites et moyennes entreprises « soit envisagée sous l’angle de l’inclusion ou celle de la dualité par rapport au secteur bancaire, la question de la contribution des institutions de micro finance du système d’intermédiaire revêt un intérêt incontournable ».

Ibrahima Djaby

Mardi 25 Mai 2010 - 20:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter