Les projets d’appui à l’Enseignement supérieur et à la pêche primés

Les projets d’appui à l’enseignement supérieur et à la pêche ont été cités parmi les 19 meilleurs projets en cours financement par la Banque mondiale en Afrique. L’annonce a été faite le 24 avril par le Vice-président de la Région Afrique, Makhtar Diop.



Les projets d’appui à l’Enseignement supérieur et à la pêche primés
Makhtar Diop, Vice-président de la Région Afrique a annoncé dans un communiqué que le projet  Financement et Gouvernance de l’Enseignement supérieur axés sur les résultats (PGF-SUP)  un financement de 101 millions de dollars pour soutenir le Sénégal, à réaliser des projets majeurs.


Le financement de Contrats de performances avec chacune des universités de Dakar, Thiès, Bambey, St-Louis et Ziguinchor pour un montant cumulé de 24 milliards de francs CFA, la mise en place d’une Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ), la mise en place de la Direction Générale de l'Enseignement supérieur, l’extension des capacités avec des salles de cours et amphithéâtres additionnels, la réalisation d’un Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel (ISEP) qui va former entre 5 000 et 7 000 jeunes filles et garçons dans des filières courtes suivant les besoins du marché de l’emploi, etc.
 

Quant au Programme Régional des Pêches Afrique de l'Ouest (PRAO), il est mis en œuvre dans 9 pays (Cabo Verde, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mauritanie, Sénégal, Sierra Léone) pour appuyer les efforts des gouvernements dans le renouvellement des ressources halieutiques surexploitées dans des zones ciblées. Dans ce cadre, le PRAO/Sénégal a bénéficié d’un financement de 15 millions de dollars. Le PRAO appuie également le gouvernement pour l’immatriculation des pirogues et l’élaboration du nouveau Code de la pêche maritime pour en tirer des ressources encore plus importantes.
 

Dans le communiqué, les 19 projets choisis pour ce prix annuel couvrent plusieurs secteurs, notamment la lutte contre Ebola, la promotion des jeunes et des femmes, les politiques fiscales hydraulique, l’agriculture, les changements climatiques, la démographie, l’enseignement supérieur, etc.


Lundi 27 Avril 2015 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter