«Les réactifs ont toujours été disponibles…», (Ministère de la Santé)



«Les réactifs ont toujours été disponibles…», (Ministère de la Santé)
Suite à des informations parues dans la presse du samedi 27 mai et dimanche 28 mai 2017 faisant état de la «rupture de réactifs au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS)» à cause d’un retard de commande de la part de la Direction Générale de la Santé (DGS) et à des lourdeurs administratives, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale tient à apporter les éléments d’éclaircissement. 

«Les réactifs ont toujours été disponibles en quantités suffisantes au niveau de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) et à ce titre, mis à la disposition du CNTS pour les besoins de son fonctionnement. Il n’y jamais eu de rupture d’approvisionnement et de menaces sur le système de santé notamment dans les hôpitaux», soutiennent les services d’Awa Marie Coll Seck. 

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, lesdits services soulignent qu’«initialement les fonds disponibles au CNTS devaient permettre l’acquisition de poches de sang, toutefois le Ministère de la Santé et de l’Action sociale a bénéficié d’un appui financier du Fonds Mondial dans le cadre du projet de renforcement du système de santé coordonné par la Direction Générale de la Santé qui doit servir à acquérir les réactifs et c’est dans ce cadre que ces réactifs devaient être acquis». Avant de conclure: «Il n’y a jamais eu au Sénégal la perte d’une seule poche de sang pour non sécurisation en raison de la non disponibilité des réactifs…».


Lundi 29 Mai 2017 - 10:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter