« Les risques seront énormes si la présidentielle se tient en 2019 »: Alassane Cissé 'Macky 2012'

Alassane Cissé tire la sonnette d’alarme sur les dangers de l’organisation de l’élection présidentielle en 2019. Selon le Secrétaire général du Nouveau parti et membre de la Conférence des leaders de la coalition Macky 2012, les risques seront énormes si toutefois les élections se tiennent en 2019, car l’opposition ara un programme de campagne articulé autour du « wax waxet » et pourrait réussir à « forcer » une cohabitation au régime du Président Macky Sall.



« Les risques seront énormes si la présidentielle se tient en 2019 »: Alassane Cissé 'Macky 2012'
Alassane Cissé met en garde la coalition Macky 2102 sur les dangers qui guettent la coalition si jamais les élections présidentielles sont organisées en 2019. A ses yeux, il serait risqué voire même dangereux de tenir les élections en 2019, «il y a  trop de risques que de vouloir tenir les élections en 2019. Encore une fois, les risques sont énormes, parce que l’opposition aura un programme qui va s’articuler sur le non-respect d’un  engagement pris devant les Sénégalais. Tout le monde sait que les élections législatives vont  se tenir en 2017. Pour moi, ce serait une occasion pour nos adversaires de nous forcer une cohabitation » note-il dans un entretien accordé au journal Libération.

Le secrétaire général du Nouveau parti, craint que si cette éventualité se produise,  à savoir la cohabitation «ça ne serait pas une bonne chose pour le régime qui pourrait conduire  à la perte du pouvoir. Donc, j’en appelle à plus de responsabilité », soutient M. Cissé. Par conséquent le leader du Nouveau parti appelle le Président Macky Sall à respecter sa parole et fuir les opportunistes qui lui conseillent « de se dédire au point de tenir l’élection en 2019, des opportunistes qui  veulent tout simplement sa perte », déclare Alassane Cissé.

Selon les derniers développements Macky Sall tient déjà une mouture  concernant l’organisation  du Référendum dans le courant du mois de mai de l’année prochaine. Seulement force est de reconnaitre qu’au sein de l’alliance pour la République (Apr), comme dans certaines formations politiques alliées des ténors font des pieds et des mains pour pousser le Président Macky Sall à faire du « wax waxet ».           

Khadim FALL

Mardi 15 Septembre 2015 - 10:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter