Les salaires des footballeurs du PSG sont-ils justifiés ?

Depuis mai 2011 et l’arrivée du groupe Qatar Sports Investments (QSI) à la tête du Paris Saint-Germain, le club de football de la capitale ne cesse de multiplier les recrutements de joueurs vedettes. En un peu plus d’un an, le PSG a déjà dépensé plus de 200 millions d’euros en transferts. Une débauche de moyens qui choque une partie de la société française mais qui ravit les supporters parisiens.



Les salaires des footballeurs du PSG sont-ils justifiés ?
Dernière star à débarquer au pied de la Tour Eiffel, l'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic sera présenté ce mercredi 18 juillet après avoir signé un contrat au montant pharaonique : un salaire annuel d'environ 14 millions d'euros, nets d'impôt. Le plus élevé, et de très loin, jamais versé à un footballeur en France.

Et ce n'est sans doute pas fini, puisque Kaka, le Brésilien du Real Madrid, pourrait être le prochain sur la liste. Bref, on est loin du PSG incapable, malgré l'argent de Qatar Sport Investissement, d'attirer les stars. Une image dont se moquaient les Guignols de l'Info, il y a seulement six mois.

Cette fois, le PSG a bien les pépites qu’il convoitait pour concurrencer les plus grandes équipes européennes. Mais le recours illimité au carnet de chèques choque forcément dans un football français qui n’a pas la culture des très gros salaires et des grandes stars internationales. L'ancienne ministre des Sports, Roselyne Bachelot, a parlé « d'indignation, presque du dégoût » devant de telles sommes.

Mais c'est probablement une étape obligée pour qu'un club français puisse envisager un succès sur la scène européenne. C'est l'avis de Vincent Chaudel, expert en management sportif pour Kurt Salmon : « Si on regarde le quotidien de chacun, les difficultés économiques ou l’annonce de la fermeture d’une usine Peugeot, c’est naturellement choquant. Mais il faut avoir à l’esprit que le Paris Saint-Germain nouvelle version - version qatarienne - est un club qui a les moyens de ses ambitions, autrement dit d’être dans le top niveau européen. Et là, ses rémunérations sont certes sur la fourchette haute mais elles sont, même si ça peut choquer, dans une certaine norme. »

« Le football français devrait rentrer dans un cycle vertueux »

C’est donc le prix à payer pour faire partie du club très select de l’élite du football européen. Cela dit, ces salaires exorbitants et ces stars internationales risquent de créer un championnat à deux vitesses avec un PSG trop largement au-dessus des autres. Un risque bien réel même si, comme le rappelait lundi le président de la République François Hollande, en football, ce n'est pas toujours le plus riche qui gagne...

Que le PSG concrétise ou non son ambition sportive, Vincent Chaudel pense que l’ensemble du football français sera plutôt gagnant avec l’arrivée de ces grands joueurs : « Le PSG a acheté, la saison dernière, pour une quarantaine de millions d’euros sur le marché français. Il y a donc une balance excédentaire de façon significative pour l’ensemble des clubs français par rapport au Paris Saint-Germain. »

« Tous les clubs qui ont vendu au PSG la saison dernière ont eu une balance positive, ce qui leur a permis de renouveler leur effectif, estime l'expert. Ça a été le cas pour Saint-Etienne, pour Valenciennes et pour Lorient. Toujours est-il que le championnat de France, d’une façon générale, gagne en valeur avec un Paris Saint-Germain attractif au niveau des joueurs et au niveau des médias. Et ce, même si cela ne se traduit pas nécessairement par le marché des transferts, comme cette année où le club parisien est davantage tourné sur le marché européen. Il y aura plus de monde dans les tribunes à Paris mais aussi quand le PSG se déplacera, il y aura plus de monde devant les écrans de télé en France mais aussi à l’étranger quand les matches du Paris Saint-Germain seront diffusés. Donc, d’une façon générale, le football français devrait rentrer dans un cycle vertueux. »

En conclusion, et malgré son côté choquant, les investissements massifs du PSG devraient faire du bien à un football français qui n'a pas fini d'écarquiller les yeux devant les millions du mercato parisien.
Source: RFI


Mercredi 18 Juillet 2012 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter