Les signataires de la déclaration sur une nouvelle constitution du Sénégal : "Wade doit se taire"

Des responsables de Yoonu Askan Wi, du Rassemblement national démocratique (Rnd) de Dr Galo Diop, de Fernent et l’Ordc en marge de leur déclaration sur un appel à référendum d’une nouvelle constitution, se sont prononcés sur la sortie récente de Me Abdoulaye. Ils soutiennent que ce dernier « doit se taire, ou alors être mis en situation de se taire et d’arrêter de narguer impunément le peuple sénégalais. Car en vérité, malgré le cinéma et les simagrées, Monsieur Wade a une peur bleue des audits, lui, sa famille et ses affidés ».



Les signataires de la déclaration sur une nouvelle constitution du Sénégal : "Wade doit se taire"
Les signataires de la déclaration demandent au régime du Président Macky Sall de poursuivre les voleurs de la République. « Les prédateurs, les ‘’kleptocrates’’ et autres voleurs de la République, tous et toutes sans exception, quel que soit leur rang, doivent rendre gorge, en restituant au peuple sénégalais jusqu’au dernier centime des richesses spoliées et planquées ; nos concitoyennes et concitoyens en ont besoin pour lutter efficacement contre la misère, la pauvreté et les injustices sociales».

Pour eux, « le peuple sénégalais, le peuple du 23 juin 2011, des 26 Février et 25 mars 2012, veut savoir comment le pays a été géré, pillé, ruiné, massacré, afin d’éviter à jamais le retour d’une telle tragédie ! ». Et de rappeler « les quinze vies humaines fauchées par les forces de répression de Wade au nom d’intérêts maffieux, étroits et égoïstes ! 400 Milliards dilapidés sur « la route vers le sommet » de l’ANOCI ». Sans compter le « morcellement clientéliste des terrains du CICES, occupation anarchique de cet espace qui, défiguré et enlaidi, est passé d’une superficie de 107 à 30 hectares. Boulimie et prédation à vive allure, la presse sénégalaise ne s’y est pas trompée : «Pompage des eaux lors des inondations, le paradis des marchés de gré à gré » ! », cite le journal « Le Quotidien ».

A cela s’ajoute «Plus de 72 milliards engloutis dans les eaux des inondations entre 2007 et 2012» ! «Computer Land : un gré à gré de 12 Milliards imposé par une note écrite émanant du cabinet de la Présidence de la République pour l’achat d’ordinateurs» ! «Wade bazarde la Cité Fayçal par le biais de baux de 50 ans accordés à des dignitaires du régime» !

Avec Le Quotidien




Mercredi 30 Mai 2012 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter