Les socialistes de Saint-Louis frustrés après la publication des listes: «Nous ne comprenons pas… »



Les socialistes de Saint-Louis frustrés après la publication des listes: «Nous ne comprenons pas… »
La publication des listes de candidats aux élections législatives du 30 juillet prochain a suscité une levée de boucliers au niveau de trois (3) grandes coalitions que sont «Benno Bokk Yakaar» (BBY), «Mankoo Taxawu Senegaal» (MTS) et la «Coalition gagnante Wattù Senegaal».

Des leaders de «Benno Siggil Senegaal» (BSS) sont dans tous leurs états. Ils se disent déçus et trahis. Même son de cloche dans les rangs de la Coalition «Les Républicains «Doomi Rewli» dont les leaders vont se réunir le mardi 13 juin pour apprécier la situation. Et, «ça va chauffer grave», d’après «Vox Populi ».

Toujours dans la coalition «BBY», nos confrères rapportent que les socialistes de Saint-Louis ne sont pas contents du tout; déception et colère étant les sentiments les mieux partagés chez eux. Ils parlent d’une injustice.

«Nous ne comprenons pas que la Direction du parti ait pu laisser la LD (Ligue Démocratique) s’emparer du siège de son député sortant surtout que l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) se réserve l’autre siège et les deux (2) suppléants. Est-ce que cela veut dire que BBY n’a plus besoin des socialistes ? Nous exigeons la réparation de cette injustice», assène, sous le couvert de l’anonymat, un responsable socialiste à Saint-Louis.

Avant d’enchainer : «S’il est vrai que le président du Conseil socialiste a été élu grâce aux voix de l’APR, il est tout aussi vrai que le maire de Saint-Louis n’aurait jamais gagné la mairie de Saint-Louis sans les électeurs socialistes. Il s’agissait d’un partenariat gagnant». 


Samedi 10 Juin 2017 - 12:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter