Les syndicats d'enseignants font la sourde oreille, insistent et paralysent l'école



Hier, la plénière du grand cadre, composé du Cuse/Saemss-Cusems et Sels-A, s'est déroulée. Et le Secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal et du cadre unitaire des syndicats du moyen secondaire (Saemss-Cusems), Mamadou Lamine Dianté a déclaré, « nous avons envisagé d'aller à la plénière prévue pour le 17 février prochain avec sérénité dans la mesure où nous sommes sur la même longueur d'onde avec les autorités étatiques. Toutefois, depuis la semaine dernière, nous avons lancé un plan d'action dans lequel, il était convenu avec tout le mouvement syndical d'observer demain (ndlr : aujourd'hui) un débrayage, à partir de 09 heures, suivi de 48 heures de grève. C'est ce que nous avons décidé pour montrer au gouvernement que nous sommes toujours sur la position de lutte ».

Il poursuit que « la pomme de discorde qui a empêché la signature du protocole d'accord entre le gouvernement et les organisations syndicales d'enseignants reste toujours le point 11 ». Ce point porte sur le rappel des enseignants volontaires, vacataires contractuels, des maîtres et professeurs contractuels titularisés comme fonctionnaires. Mamadou Lamine Dianté éclaircit,  « cette validation devrait se faire depuis le mois de janvier en sus du paiement avec l'accompagnement d'une commission ad hoc bipartie, c'est-à-dire le gouvernement et les syndicats d'enseignants. Ceci, pour affiner le coût de l'enveloppe qui devait servir à payer les ayant-droits et de voir les modalités de paiement pour que ces derniers puissent être payés dans le budget de l'Etat sans inconvénients majeurs ».

 

Le Secrétaire général précise que le ministre « disait agir sur instruction du président de la République Macky Sall et de son Premier ministre d'alors, Abdoul Mbaye » de ce fait le désaccord était consommé « car, quand nous avons a été en commission pour la rédaction du protocole d'accord, le directeur de la solde n'a pas été d'accord pour le rappel de certains corps d'enseignants ».



Mardi 11 Février 2014 - 13:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter