«Les transporteurs jugent dérisoire la baisse du prix du carburant», (professionnels routiers du Sénégal)

La coordination des professionnels des transports routiers du Sénégal (CPTRS), s’est réunie aujourd’hui pour de donner leur point de vue sur le prix du carburant revu à la baisse par l’Etat du Sénégal. Une mesure saluée certes par les camarades d’Alassane Ndoye, même s’ils trouvent la baisse dérisoire.



«Les transporteurs jugent dérisoire la baisse du prix du carburant», (professionnels routiers du Sénégal)
 
La coordination des professionnels des transports routiers du Sénégal  (CPTRS), juge dérisoire la baisse du prix du carburant annoncée hier en Conseil des ministres par le ministre de l’Energie. Les camarades d’Alassane Ndoye pensent que l’Etat peut mieux faire car depuis 2013, les transporteurs demandent la revue à la baisse du prix et le porter à 550 francs.

Pour ces professionnels du transport, la baisse annoncée en grande pompe par le gouvernement n’est rien comparée au prix du carburant dans les pays limitrophes comme le Mali. Selon Alassane Ndoye, président du syndicat des transports routiers du Sénégal affilié à la Cnts/Fc , "leur coordination exige une baisse plafonnée à 550 F CFA, une demande transmise au gouvernement depuis 2013". Toujours selon Alassane Ndoye, «la baisse doit être conséquente pour espérer une répercussion sur le coût du transport urbain ». 

La coordination a profité de cette rencontre pour dénoncer le prix élevé pratiqué sur l’autoroute à péage, qui selon eux, est l’autoroute la plus chère de la sous région. Les camarades du député Alassane Ndoye, par ailleurs maire de la commune de Ndiender veulent réunir leurs forces pour faire face au gouvernement et à tous les acteurs qui interviennent dans leurs activités. Portée sur les fonds baptismaux le 10 janvier dernier, la  CPTRS a pour objectif de réunir tous les acteurs du transport pour bien défendre leurs intérêts. 

Khadim FALL

Jeudi 14 Janvier 2016 - 17:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter