Les travailleurs de Transrail alertent: "Si rien n'est fait d'ici fin décembre..."

L'union des Travailleurs de Transrail tire la sonnette d'alarme."L'entreprise va mettre la clé sous le paillasson si rien n'est fait d'ici décembre", déclinent-ils. En Assemblée générale, ces travailleurs dénoncent un "complot ourdi contre le chemin de fer.



«Nous n’avons rien contre l’Etat du Sénégal mais ce que nous déplorons c’est qu’il a confié le dossier à des gens qui ne se soucient guère de l’avenir du chemin de fer et qui s’activent sans impliquer les cheminots». Regroupés hier en Assemblée générale, l’Union des travailleurs de Transrail a ainsi tiré la sonnette d’alarme. Occasion que les organisations syndicalistes ont saisie pour crier leur ras-le-bol. « Même si les salaires sont payés, le manque de réaction des Etats fait que si rien n’est fait d’ici fin décembre, l’entreprise va mettre la clé sous le paillasson», prévient Mamadou Madiodio Diagne. Selon le président de l’Union, l’Assemblée générale montre que désormais les cheminots sont «en ordre de bataille pour préserver leur outil de Dakar et c’est pourquoi, ils se sont retrouvés autour d’une même organisation tant au Sénégal qu’au Mali ».
 
Et «le premier acte posé dans le cadre de cette démarche unitaire, c’est la déclaration commune qui a été adressée aux ministres Malien et Sénégalais en charge du transport ferroviaire». Dans sa déclaration, l’Union des travailleurs de Transrail « constate la non viabilité avérée de la concession intégrale», entre autres…


Mercredi 11 Novembre 2015 - 08:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter