«Les violences basées sur le genre touchent de plus en plus d’hommes », (Directrice de la famille)



«Les violences basées sur le genre touchent de plus en plus d’hommes », (Directrice de la famille)
Le taux de prévalence des Violences Basées sur le Genre (VBG) avoisine 57%, dans la région de Kaffrine, dresse Coumba Thiam Ngom, la directrice de la Famille qui estimant que ce taux est  «assez élevé», sert que «par rapport à d’autres régions du pays, il faut admettre que Kaffrine a un taux en VGB de loin moins élevé à partir des études menées dans les régions».  En marge de la cérémonie d’ouverture d’un atelier de partage sur les VBG, la Directrice de la famille de souligner  que les «violences basées sur le genre ou le sexe sont de causes diverses et touchent de plus en plus les hommes ».
 

«A l’unanimité, nous nous sommes rendus compte que ce ne sont plus les femmes ou les jeunes filles qui sont violentées mais les hommes aussi sont de plus en plus victimes de violences basées sur le genre », indique Coumba Thiam Ngom qui, relaie l’APS, «pour ce qui est des cas spécifiques des viols », précise que «le ministère de la Justice a recensé environ 3.600 cas en 2014».
 


Mercredi 6 Mai 2015 - 16:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter