Leur combat ficelé: Bombardier et Eumeu Sène se promettent l’enfer



Leur combat ficelé: Bombardier et Eumeu Sène se promettent l’enfer
«C’est le combat que les gens voulaient. L’enjeu est simple : il veut la couronne de «roi des arènes» mais je ne suis pas prêt à la céder. Je ne compte pas la brader. Je dois garder ce bien précieux. Eumeu Sène a dit que Pikine veut ce défi. La région de Thiès me demande de garder cette couronne. J’ai affronté tous les ténors sauf Eumeu Sène. Je promets un dur combat...», déroule Bombardier.

Ce, au moment où Eumeu Sène le défie dans les colonnes de «Sunu Lamb»: «Pour ce combat, je suis prêt à tout, quitte à y laisser ma vie».

Objet d’une longue tractation avant sa matérialisation, l’affiche Bombardier / Eumeu Sène a été ficelé par Assane Ndiaye de Baol Porduction. 


Vendredi 9 Septembre 2016 - 09:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter