Levée de l’immunité parlementaire : BALDE d’accord, Omar SARR et Me NGOM refusent



Levée de l’immunité parlementaire : BALDE d’accord, Omar SARR et Me NGOM refusent
Si le maire de Ziguinchor s’est dit depuis prêt à répondre à la Justice, ce qu’il a réitéré en affirmant qu’il a lui-même levé son immunité parlementaire, ce n’est pas la même réaction du côté de ses anciens frères de parti. Pour Omar SARR et Me Ousmane NGOM, « le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite est incompétent pour poser un tel acte qui est une violation grave de notre loi fondamentale »

Ils rapportent ainsi cet argument, en son article 101 article 2, la Constitution du Sénégal, dispose, « le Premier ministre et les autres membres du Gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis. Ils sont jugés par la Haute Cour de Justice. »

Considérant que le Procureur ne peut pas l’ignorer car il a visé dans ses correspondances leurs fonctions ministérielles, ils ne peuvent pas cautionner une mascarade en regardant l’Assemblée nationale valider une telle forfaiture.


Mardi 8 Janvier 2013 - 08:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter