Lewis Lukens affiche la neutralité de Washington après une audience avec Me Wade

Le président Abdoulaye Wade a reçu lundi Lewis Lukens, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal, qui a réaffirmé la neutralité de Washington sur les candidatures à l’élection présidentielle du 26 février, mais aussi la volonté de continuer à travailler avec tout « président élu par les Sénégalais ».



Lewis Lukens affiche la neutralité de Washington après une audience avec Me Wade

« Au cours de l’audience, le président Wade a notamment mis en exergue la qualité des relations sénégalo-américaines tant au niveau des Etats qu’au plan personnel », rapporte un communiqué du porte-parole de la Présidence sénégalaise, Serigne Mbacké Ndiaye.

« Le chef de l’Etat a , ensuite, souhaité faire le point sur la position des Etats-Unis au sujet de la situation politique sénégalaise qui, aujourd’hui, est notamment marquée par le fait que les partis de l’opposition, eux-mêmes, sont en train de participer à la campagne électorale », a dit M. Ndiaye selon qui, Me Wade a demandé à M. Lukens de préciser la position des Etats-Unis sur le sujet.

« Dans sa réponse, l’ambassadeur, tenant compte de ce nouveau contexte de participation de tous les candidats à la campagne électorale, a déclaré que les Etats-Unis n’ont jamais demandé au président Wade de partir et ne soutiennent aucun candidat », selon le porte-parole sénégalais.

Selon lui, le diplomate américain « a ensuite ajouté que son pays souhaite simplement que le processus électoral se déroule de manière pacifique, transparente et démocratique et que les Etats-Unis travailleront avec le président élu dans ces conditions par le peuple sénégalais », cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Le président de la République était entouré de Souleymane Ndéné Ndiaye, Premier ministre, Me Ousmane Ngom, ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Diop, ministre de l’Economie et des Finances, Mamour Cissé, ministre d’Etat à la présidence, Oumar Demba Bâ, ministre, Conseiller diplomatique.

Pape Diop, président du Sénat, Mamadou Seck, président de l’Assemblée nationale, et du professeur Iba Der Thiam, vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal, ont également participé à l’audience « en qualité d’observateurs », selon le communiqué.

« L’ambassadeur Lewis Lukens était quant à lui accompagné de David Whiting, conseiller aux affaires politiques, Henderson Patrick, directeur de l’USAID et Kristin Kane, conseillère aux affaires publiques », signale aussi le texte.

Mardi dernier, M. Lukens a été convoqué au ministère sénégalais des Affaires étrangères, par le ministre d’Etat Madické Niang, pour des commentaires sur la politique intérieure du Sénégal.

La presse en ligne a allégué récemment des propos à l’ambassadeur des Etats-Unis, corrélant la nouvelle candidature du président Abdoulaye Wade à des risques d’instabilité qui menacent le pays.



Mardi 14 Février 2012 - 01:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter