Lewis Lukens fâche les diplomates Sénégalais qui trouvent, «inélégantes, excessives et inhabituelles» ses déclarations



L'ambassadeur des Etats unis, Lewis Lukens qui quitte Dakar après la fin de sa mission va laissait une tâche noire dans passage à Dakar. Ses déclarations tenues publiquement devant les médias ont frustré le pouvoir même si, il a opté pour le silence. Elles ont aussi offusqué des diplomates basés à Dakar. Pour eux, c'est « inélégant, excessif et inhabituel » pour un ambassadeur qui quitte de tenir de telles déclarations. En effet, Lewis Lukens a déclaré que « le Sénégal s'écarte parfois du leadership dans le champ de la politique étrangère, alors même que les soldats et les diplomates s'acquittent de leur tâche de façon exemplaire ».


Il avait ajouté que « la voix forte du Sénégal ne s'est pas fait entendre lors du vote des Nations Unies pour condamner l'agression de la Russie en Crimée ;Enfin, une source de l'Enquête fait remarquer que Lewis Lukens, a bien travaillé durant ses trois ans au Sénégal et qu'il n'avait pas besoin de cela pour terminer. Selon lui, « rester en retrait dans ces genres d'occasions est certes commode sur le plan diplomatique et certains estimerons que c'est une attitude qui convient pour un petit pays ». Mais, il se demandait, « où se trouve le courage ? Sur la question de l'homosexualité ». Même si Macky Sall avait répondu à Obama que cette question prendra du temps au Sénégal, Lukens, dit « espérer que l'attitude de tolérance du Sénégal ne fera que grandir et que ce pays continuera à être un leader dans la sous-région ».


Pour les diplomates Sénégalais, « Lukens s'est trompé de pays en pensant que le président Maky Sall allait changer de position sur l'homosexualité. Pour les Crimée, le Sénégal étant souverain ne se laisse pas dicter ses positions ». Sur la question de l'homosexualité ». Mais, il se demande, « imaginez un peu la réaction des autorités américaines, si un ambassadeur étranger, après son service, faisait une déclaration sur la politique américaine en Irak, l'Affaire Guantanamo, les relations avec le Cuba... ».



Mardi 3 Juin 2014 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter