Liban: Tammam Salam, nouveau Premier ministre du consensus

Le Liban a un nouveau Premier ministre, l'annonce vient de tomber, ce samedi 6 avril 2013. Il s'appelle Tammam Salam et sa nomination semble faire consensus. Ce député modéré de l'opposition, soutenu par Washington et Riyad, a été choisi par les blocs politiques deux semaines après la démission de Najib Mikati. Portrait de l'héritier d'une famille de fonctionnaires d'Etat depuis l'empire ottoman.



Liban: Tammam Salam, nouveau Premier ministre du consensus

A Beyrouth, il est surnommé « Tammam Bey  », un hommage à la notoriété du personnage. Tammam Salam, 67 ans est en effet issu d'une grande famille sunnite qui a fourni des fonctionnaires d'Etat depuis l'empire ottoman. Son père a été député puis Premier ministre du Liban indépendant à six reprises. Tammam lui-même a été député avant de devenir ministre de la Culture en 2008. C'est donc une tradition familiale qui se perpétue, dans leur fief de toujours, Beyrouth.

Une figure de la révolution du cèdre, proche de l'Occident et de l'Arabie Saoudite

En 2005, il a été une des figures de la Révolution du cèdre qui a mené Saad Hariri  au pouvoir. Il est d'ailleurs proche de l'ancien Premier ministre et de l'alliance du14 mars. Mais parce qu'il a su rester indépendant, les principaux groupes parlementaires ont soutenu sa nomination. Le député d'opposition est également proche de l'Occident, (il a étudié l'économie et la gestion en Angleterre), proche également de l'Arabie Saoudite.

C'est d'ailleurs à Ryad que sa nomination aurait été scellée. L'unanimisme autour de sa personne sera sans doute entamé à l'heure des choix  ; celui de la formation de son équipe gouvernementale puis de l'organisation des législatives de juin, qui ont coûté sa place à son prédécesseur Najib Mikati.



Samedi 6 Avril 2013 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter