Libération d'Oumar Sarr et des jeunes libéraux: Ce qui a fait bouger les lignes

La libération de Oumar Sarr et des ténors de Parti démocratique sénégalais est une opération de charme lancée par le Président Macky Sall pour le rétablissement du dialogue politique. C’est ce que pense Momar Ndiongue qui analysait l’environnement politique sénégalais.



Libération d'Oumar Sarr et des jeunes libéraux: Ce qui a fait bouger les lignes
«Sur les 15 mesures faisant partie du projet de révision constitutionnelle qu’il envisage, figure en bonne place le renforcement des droits de l’opposition. Il s’y ajoute que dans la foulée de son message à la nation, le président de la République a initié des concertations sur ses réformes», a déclaré Momar Ndiongue.

Le journaliste politique qui s’exprimait sur les ondes de Sud fm est d’avis que des partis comme le Pds ne vont pas répondre à cet appel avec leur leaders en prison d’où le geste de l’exécutif.

M Ndiongue a aussi trouvé une autre raison à la décision de relâcher les libéraux. En effet, selon lui : «Le geste que le président de la République a posé vis-à-vis de quelqu’un comme Ousmane Ngom a contribué à faire bouger les lignes parce qu’on avait l’impression qu’il appliquait la logique du «deux poids deux mesures» par rapports aux responsables libéraux ».

Mais le rapprochement entre le Pds et des partis de l’opposition telles que Remi, Bokk Guis Guis a aussi contribué à accélérer la cadence dans la libération de Oumar Sarr et Cie : «Il s’y ajoute qu’on ne peut pas ne pas voir une motivation politique derrière çà. Récemment Serigne Mbacké Ndiaye  a rejoint le président de la République, et a appelé tous ses «frères libéraux » à accompagner le Président Macky Sall », a-t-il informé..
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 27 Janvier 2016 - 12:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter