Libération de Karim Wade, les libéraux se radicalisent et promettent le feu dans la banlieue ce mercredi

Bien réveillée depuis la marche réussie du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) du 23 avril dernier, l’opposition remet cela. En effet, loin de désarmer face au président Macky Sall et son régime en vue de la libération de Karim Wade dans les plus brefs délais, les libéraux passent à la vitesse supérieure. Oumar Sarr et Cie vont assiéger la banlieue ce mercredi.



Libération de Karim Wade, les libéraux se radicalisent et promettent le feu dans la banlieue ce mercredi
Karim Wade cueilli chez lui par les pandores avant d’être acheminé à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, le PDS bien muselé jusque là, par les enquêtes sur l’enrichissement illicite, avait alerté son comité directeur qui avait concocté une  marche.

A cet effet, sous le crédo de la riposte contre la détention d’un des leurs, l’acharnement dont ils se disent victimes dans le cadre de la traque des biens mal acquis et surtout la cherté de la vie, les libéraux avaient réussi le pari de la mobilisation. Le temps d’un après-midi, la place de l’Obélisque, les Allées du Centenaire et le Rond Point de la Médina avait renoué avec la contestation qui avait jalonné la fin de règne du président sortant Abdoulaye Wade.

Le président Macky Sall tardant à réaliser ses promesses de campagne aux yeux des populations qui commencent à «déchanter», selon le journal, «L’As», les libéraux ne vont pas rater cette occasion pour en remettre une couche.

En effet, Oumar Sarr et Cie vont assiéger la banlieue ce mercredi 8 mai avant d’accélérer la cadence dans l’intérieur du pays.


Vendredi 3 Mai 2013 - 11:00




1.Posté par oula le 03/05/2013 11:16
ils ne connaissent aucune autre methode que la violence. Quand Wade et le PDS etaient dans l'opposition, la violence venait d'eux; Quand Wade est arrivé au pouvoir, la violence venait du pouvoir; maintenant qu'ils sont retournés dans l'opposition ils vont reprendre le seul moyen d'action qu'ils connaissent: la Violence. mais ils devront faire face à la justice pour tous les actes violents qu'ils poseront. Ils n'ont aucune notion de democratie, de justice....Tous les criminels sont d'ailleurs membres du PDS. Le chef de gang lui est en train de mourir à Paris.

2.Posté par assane le 03/05/2013 16:57
Oula mon cher ami, il fallait aussi inclure dans ton raisonnement à sens unique les innombrables réalisations de Me WADE. Je vous rappelle que le Président Macky, avec tout le respect que je lui dois, est partie intégrante de ses réalisations.
Alors que votre esprit partisan ne vous fasse pas perdre le nord, restez objectif dans vos propos ceci demeure un minimum d'élégance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter