Libération de Mbayang Diop : la société civile, les employés de maisons, ses parents, proches et amis crient «grâce»

L'esplanade de la grande Mosquée de Dakar a refusé du monde ce lundi après-midi. Parents, autorités locales, religieuses et coutumières, politiques, syndicales, coalition, frères et sœurs, tous étaient présents pour demander grâce et clémence pour Mbayang Diop, présentement détenue dans une prison en Arabie Saoudite.



Libération de Mbayang Diop : la société civile, les employés de maisons, ses parents, proches et amis crient «grâce»
Mbayang Diop se trouve dans les prisons saoudiennes depuis plusieurs mois. Elle est accusée d’avoir tué l’épouse de son employeur suite à une altercation, campe le maire de Yeumbeul-Sud, Bara Gaye. Et, depuis lors plusieurs voix se sont élevées pour demander "clémence" au prince saoudien et aussi l’appui du chef de l’Etat au risque de décapitation qu’encourt la jeunesse sénégalaise. «Nous unissons nos voix pour demander clémence et pardon à la famille de feue madame Marwa Binte Abdel Aziz al Hadish dont seule la décision est aujourd’hui prépondérante», déclare la présidente de la Plateforme des jeunes. 
 
Ne s’arrêtant pas là, Khady Sankaré lance par ailleurs un vibrant appel au chef de l’Etat Macky Sall, pour qu’il vienne en aide à un de ses fils qui est actuellement dans de beaux draps.  «Nous lançons un vibrant appel à son excellence le président de la République, Macky Sall. Nous sommes convaincus qu’il ne ménagera aucun effort pour entretenir des discussions avec le roi Salman Ben Abdel Aziz Al Saoud afin de trouver un dénouement heureux à cette affaire», prie-t-elle. 

Abondant dans le même sens, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs domestiques et gens de maison, Alioune Thiandoum soutient que «dans un tel état de fait, nous ne pouvons être indifférents, parce que c’est une compatriote qui voulait gagner honnêtement sa vie. Qui, hélas se trouve dans une situation très inconfortable et inquiétante». Et de poursuivre: «Nous avions prévu de manifester aujourd'hui même à la place de l’Obélisque pour la libération de notre soeur mais à l’appel du maire Bara Gaye, nous les avons rejoints pour unir nos forces, car nous avons le même combat: libérer Mbayang Diop».

Selon le maire de la commune de Yeumbeul-Sud, Bara Gaye «personne ne peut dire ce qui s’est réellement passé. Nous ne s’avions pas si Mbayang Diop est coupable ou pas». Tout ce que nous savons jusque là, ajoute-t-il, c'est que « l’ambassadeur du Sénégal en Arabie Saoudite a reçu l’autorisation du ministre saoudien de l’Intérieur de rendre visite à Mbayang Diop, mercredi prochain».

Aminata Diouf

Mardi 2 Août 2016 - 10:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter