Libération prochaine de Karim Wade : la Ligue Démocratique dit niet à Macky

Les camarades de Mamadou Ndoye ont eu le culot de dire niet au président Macky Sall qui veut élargir Karim Wade de prison condamné à six ans de prison ferme pour enrichissement illicite. Fidèle alliée du pouvoir, la Ligue démocratique (Ld) est contre toute décision de libérer Karim Wade. Selon Mamadou Ndoye, ce serait un très mauvais signal envoyé à ceux qui sont tentés par le détournement de deniers publics.



Libération prochaine de Karim Wade : la Ligue Démocratique dit niet à Macky
La Ligue Démocratique (LD) s’oppose à toute idée de libération de Karim Wade, une position qui n’épouse pas les autres postures des alliés qui semblent reconnaître au chef de l’Etat le droit que lui confère la Constitution de gracier le candidat du PDS (Parti Démocratique Sénégalais) Karim Wade.

Mamadou Ndoye, secrétaire général de la Ld et parti allié de Macky Sall, dit haut et fort son opposition à la libération de Wade-fils. «Notre analyse part de l’engagement du président de la République d’instaurer la bonne gouvernance dans ce pays. Et si la plupart des forces démocratiques de ce pays se sont détournées du régime d’Abdoulaye Wade pour soutenir au deuxième tour le candidat Macky Sall, c’était dans l’espoir que cette bonne gouvernance allait être une réalité », rappelle ce dernier. 

Poursuivant son propos, le Sg de la LD souligne qu’« effectivement, le Président Macky Sall a réactivité la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), en mettant en place un certain nombre d’organes pour lutter contre la corruption ainsi que des actes comme la traque des biens mal acquis. Ce qui allait dans le sens de sa promesse d’instaurer la bonne gouvernance dans le pays. C’est ce que recherchait l’ensemble des forces démocratiques compte tenu de ce que la corruption coûte à notre pays » déclare Mamadou Ndoye sur la Rfm. 

Le secrétaire général de la Ld déplore ainsi cette démarche de Macky Sall qui dit assumer totalement cette décision de libération de Karim Wade condamné à six ans de prison pour enrichissement illicite. «Si aujourd’hui, Monsieur Karim Wade qui a été convaincu d’enrichissement illicite est libéré, ce sera un très mauvais message politique qui est donné à tous les gens qui seraient tentés d’aller vers le détournement de deniers publics et la corruption». 

Selon lui, le message politique consisterait alors à dire : «Oui, allez-y, dans tous les cas, on va vous libérer après». «C’est pourquoi nous pensons qu’un tel acte n’est pas un bon acte dans la situation actuelle», conclut le patron de la LD. 

Khadim FALL

Samedi 18 Juin 2016 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter