Libéria : Golden Veroleum profite d'ébola

Global Witness accuse les plus grandes sociétés productrices d'huile de palme au Libéria d'avoir profité de l'épidémie d'Ebola pour étendre leurs exploitations agricoles.



Des sociétés étrangères profitent d'Ebola pour étendre leurs exploitations au Libéria
Des sociétés étrangères profitent d'Ebola pour étendre leurs exploitations au Libéria

Dans un rapport publié ce jeudi, le groupe soutient que les gens ont été agressés et arrêtés pour avoir refusé de céder leurs propriétés à la société Golden Veroleum, qui a signé un contrat avec le gouvernement libérien en 2010.

L'ONG Global Witness soutient que la société Golden Veroleum a étendu ses opérations au plus fort de l'épidémie d'ébola en 2014.

Elle a défriché des milliers d'hectares alors que les comités communautaires se battaient pour en finir avec la maladie.

Les communautés ont subi des pressions pour céder leurs terres à la société Golden Veroleum qui voulait en faire des plantations d'huile de palme.

Certains ont été appâtés par des offres d'emplois et des promesses de développement.

Le groupe affirme notamment que beaucoup se sont vu promettre un soutien social, offre qui s'accompagnait souvent d'intimidation.

Les habitants de ces zones ont été menacés et certains arrêtés par des responsables locaux quand ils refusaient de céder à la pression.

Le Représentant de Golden Veroleum n'était pas immédiatement disponible pour réagir à ces allégations.

Mais dans une lettre adressée à Global Witness en début du mois, la compagnie a indiqué que toutes les actions menées pendant l'épidémie d'ébola étaient l'aboutissement de négociations avec les membres de la communauté et, dans certains cas les négociations duraient depuis des années.

L'huile de palme est une ressource de premier plan dans la stratégie de développement du pays, et le Libéria est en train de devenir un nouveau marché pour ce qui est considéré comme l'huile, la moins chère au monde.


BBC Afrique

Jeudi 23 Juillet 2015 - 07:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter