Libéria: des fonctionnaires limogés

Ils ont pourtant reçu l'ordre de rentrer il y a plus d'un mois.



La présidente Ellen Johnson Sirleaf avait ordonné à ses ministres se trouvant hors du pays de rentrer au Liberia dans le cadre de l'état d'urgence décrété le 6 août.
La présidente Ellen Johnson Sirleaf avait ordonné à ses ministres se trouvant hors du pays de rentrer au Liberia dans le cadre de l'état d'urgence décrété le 6 août.

Mais ils refusent de rentrer.

Pour la Présidente Sirleaf, ces fonctionnaires font preuves d'insensibilité face à une tragédie nationale.

Elle aurait par ailleurs fait appel au Président Obama pour plus d'aide dans la lutte contre le virus.

Ellen Johnson Sirleaf a appelé les Etats-Unis à construire et exploiter au moins un centre de traitement d'Ebola dans la capitale libérienne, Monrovia.

Le virus a tué plus de deux mille quatre cents personnes en Afrique de l'Ouest depuis Mars dont plus de la moitié au Libéria.


BBC Afrique

Dimanche 14 Septembre 2014 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter