Liberia : l’opposition en tête

Au Libéria, la Commission électorale indépendante (NEC) a commencé depuis lundi à proclamer les résultats provisoires de la Sénatoriale de mi-mandat du 20 décembre dernier.



Georges Weah, le 20 décembre 2014
Georges Weah, le 20 décembre 2014

Cette élection est la première du type après la guerre civile de 2003.

Sur les 15 places à pourvoir, seuls deux anciens sénateurs maintiennent leurs fauteuils.

Si les résultats sont confirmés, l'opposition pourvoirait plus de la moitié des 15 sièges.

Dans la région de Montserrado qui abrite la capitale Monrovia, l’ex-star internationale de football Georges Weah, du Congrès pour le changement démocratique (CDC) est en tête avec 79,7 % contre 11, 2 % pour Robert Sirleaf.

Georges Weah et le fils de la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf étaient considérés comme les deux principaux prétendants.

Le taux de participation pour ce scrutin est estimé à 27 % selon la NEC.

Certains observateurs estiment que le virus Ebola pourrait être la cause de ce résultat tandis que d’autres considèrent que cela pourrait être une forme de sanction contre des parlementaires dont le style de vie, jugé "luxueux", ne répond pas aux besoins de la population.

Le virus Ebola a tué plus de 7 500 personnes en un an, particulièrement en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée.


Rfi.fr

Mardi 23 Décembre 2014 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter