Liberté provisoire cassée, le parquet général maintient Massaly en prison

Le parquet général est revenu hier, sur ses réquisitions pour formuler un pourvoi en cassation qui retient encore Massaly dans les liens de la détention.



La porte de la prison se referme sur le jeune responsable libéral, Mamadou Lamine Massaly. Le parquet général s’est dédit en formulant un pourvoi en cassation. Un geste assez étonnant d’autant que lors de l’audience  de la Cour d’appel de Dakar, le représentant du ministère public, faisant ses réquisitions sur la demande de liberté provisoire du leader des jeunes wadistes, a soutenu que le parquet ne s’y oppose pas. Le substitut général El Hadji Habib Samba Laobé Aw a laissé entendre que la décision des juges du flagrants a été « juste » et les arguments « pertinents ».


A la surprise générale, le parquet a changé de position. Quoi qu’il en soit, Massaly est en prison depuis le 27 février et devant être jugé en flagrant délit, est encore parti pour durer en prison si l’on sait que la Cour suprême a un délai de trois mois pour se pencher sur le pourvoi du parquet général. C’est une fois que la juridiction supérieure aura tranché que Massaly sera jugé par le tribunal des flagrants délits pour les faits de diffamation sur la gendarmerie et violences et voies de faits.


Jeudi 2 Avril 2015 - 12:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter