Liberté provisoire refusée à Hama

A cinq jours du second tour de la présidentielle au Niger, et pour la troisième fois consécutive la justice nigérienne à travers la cour d’appel a rejeté lundi la demande de mise en liberté provisoire de Hama Amadou.



Liberté provisoire refusée à Hama
Il est le challenger du président sortant Issoufou Mahamadou pour le second tour.
 
La Coalition pour l'alternance (Copa 2016), qui soutient la candidature de Hama Amadou, a annoncé que l'opposition avait décidé de boycotter le second tour
 
Elle a décidé de "suspendre sa participation au processus électoral en cours" avant le second tour du 20 mars.
 
Détenu depuis quatre mois, Hama Amadou, ancien Premier ministre et ancien président de l'Assemblée, est accusé de complicité de supposition d'enfants selon le pouvoir, mais emprisonné pour une raison "politique" selon l’opposition.

Source: BBCafrique
 

Aminata Diouf(stagiaire)

Mardi 15 Mars 2016 - 07:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter