Libre, Alassane Ndoye interpelle l'Assemblée nationale



Libre, Alassane Ndoye interpelle l'Assemblée nationale
Cinq (5) chauffeurs sont toujours en garde-à-vue, ils sont soupçonnés de troubles à l’ordre public et participation à une manifestation  interdite. Ainsi le syndicat des transports routiers affiliés à la CNTS/FC ne décolère toujours pas malgré le relâchement de son secrétaire général Alassane Ndoye par la police. Ledit camp reste sur ses gardes. Bassirou Ndiaye du syndicat indique que les chauffeurs perturberont le transport interurbain jusqu’à la solution à leurs problèmes.


Libre, Alassane Ndoye déclare qu’il va interpeller l’Assemblée nationale et saisir le président de la République, Macky Sall. Le député dénonce ses conditions de détention, relaie le correspondant de la Rfm. 


Vendredi 12 Juin 2015 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter