Libre, Latif Gomis accuse




Mis aux arrêts depuis samedi dans le cadre de la manifestation non autorisation du collectif du littoral, le « y’en a marriste », Latif Gomis vient d’être libéré. Mais il affirme avoir été violenté par les forces de l’ordre mais ce qu’il regrette le plus, c’est le refus de l’hôpital Principal de lui délivrer un certificat médical.


Latif Gomis a été alpagué lorsqu'il s'est présenté au commissariat central avant-hier pour soutenir 24 membres du collectifs du littoral mis aux arrêts. La police lui a demandé de quitter les lieux, ce que le camarade de Fadel Barro et Cie a refusé en ayant même des échanges avec un policier. Déféré ce lundi mati, Latif Gomis a été acheminé vers les coups de 10 heures au Palais de justice de Dakar. ce, devant des membres de "Y'en a marre" venus le soutenir.  Information Rfm.


Lundi 14 Avril 2014 - 20:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter