Libye : appel à l'intervention étrangère

Le parlement de la Libye a voté en faveur d'une intervention étrangère pour protéger les civils pris au piège dans les combats meurtriers entre milices rivales.



Des miliciens libyens
Des miliciens libyens

Les députés se sont réunis à Tobrouk dans l'est du pays à cause de la violence à Tripoli et à Benghazi, et 111 députés sur 124 ont voté pour l'appel.


La Libye a sombré dans une violence impliquant des milices qui ont contribué à la chute du régime de Mouammar Kadhafi.Ni l'ONU, ni aucune autre puissance étrangère n'a pour le moment de plans d'intervention.

Le Parlement a également voté une loi portant dissolution de toutes les milices.

Cependant, selon la correspondante de BBC à Tripoli, la dissolution des milices a déjà été tentée et la moitié de ceux qui se battent à Tripoli se sont inscrits dans l'armée il y a plus d'un an, mais répondent toujours seulement à leurs commandants de milices respectives.

Il n'est pas clair si les députés sont à la recherche d'une mission de maintien de la paix ou d'une autre forme d'aide.

Mais la communauté internationale semble ne pas vouloir intervenir et exige plutôt la fin de la violence, tout en encourageant le dialogue.

Le vote intervient au lendemain de la mort du chef de la police de Tripoli, le colonel Muhammad Souaysi, tué dans une embuscade tendue par des hommes armés.

La recrudescence de la violence a fait des centaines de morts en juillet et août.

Les combats se sont concentrés autour de l'aéroport international de Tripoli et dans la ville de Benghazi.

Source : BBC Afrique 
 




Jeudi 14 Août 2014 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter