Libye : cinq soldats tués lors de nouveaux affrontements à Benghazi

En Libye, de nouveaux affrontements ont fait cinq morts à Benghazi depuis le vendredi 14 juin. Les forces spéciales ont combattu toute la soirée et toute la nuit les membres d’un groupe armé avec comme enjeu le contrôle de cette ville, berceau de la révolution à l’origine de la chute de l’ancien régime de Mouammar Kadhafi.



Un camion calciné sur le lieu des affrontements entre les forces spéciales libyennes et un groupe armé à Benghazi, le 15 juin 2013. REUTERS/Esam Al-Fetori
Un camion calciné sur le lieu des affrontements entre les forces spéciales libyennes et un groupe armé à Benghazi, le 15 juin 2013. REUTERS/Esam Al-Fetori
Jusqu'à 6 h ce samedi matin les habitants de Benghazi pouvaient entendre des tirs et des explosions près du quartier général des forces spéciales libyennes.
La violence des affrontements entre des groupes armés dont l'identité est encore difficile à établir et les forces spéciales ont fait cinq morts, cinq soldats, selon l'armée. Sur leur page Facebook, les forces spéciales ont indiqué s'être opposées à un groupe « illégal ».
Vengeance ?
Samedi dernier, des affrontements entre une milice, sous l'autorité du ministère de la Défense, et des manifestants avaient dèjà fait plus d'une trentaine de morts.
Certains estiment que certains membres de milices ont cherché à se venger. L'ancien maire de Benghazi, quant à lui, estime que le Parlement et le gouvernement sont inactifs.
Pour le moment, aucune des enquêtes ouvertes sur les violences qui frappent Benghazi n'a donné de résultat. Ce matin, la situation était calme dans la ville. Les funérailles des personnes mortes dans la nuit devraient avoir lieu ce samedi après-midi. Et certains redoutent de nouvelles flambées de violence ce soir.
Source: RFI


Samedi 15 Juin 2013 - 15:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter