Libye: démission du ministre de l'Intérieur

Le ministre libyen de l'Intérieur a démissionné dimanche 18 août. Un départ qui risque de renforcer encore un peu plus l'instabilité et l'insécurité dans le pays.



Mohamed Khalifa al-Cheikh à ses débuts, le 2 juin 2013 à Tripoli. AFP PHOTO/MAHMUD TURKIA
Mohamed Khalifa al-Cheikh à ses débuts, le 2 juin 2013 à Tripoli. AFP PHOTO/MAHMUD TURKIA
Moins de quatre mois après sa nomination, Mohamed Khalifa al-Cheikh, ministre de l'Intérieur, a présenté sa démission. Les raisons de son départ ? Selon lui, le Premier ministre Ali Zeidan l'empêchait de mener à bien sa mission.
D'autres sources indiquent des désaccords avec ses collègues ou encore avec des responsables de la sécurité à Benghazi, qui reprochaient au ministre, originaire de Tripoli, de n'avoir « aucune prise sur le terrain ». Le vice-Premier ministre a été temporairement nommé à sa place.
Cette démission d'un poste crucial survient au moment où la situation sécuritaire libyenne continue de se détériorer. Le mois de ramadan a été particulièrement violent, marqué par des assassinats dans l'est libyen et l'évasion de plus de 1 000 détenus d'une prison de Benghazi.
Samedi, le consulat d'Egypte à Benghazi a également été la cible d'une explosion blessant un garde. Début août, le Premier ministre avait annoncé la formation d'un cabinet de crise resserré.
Plus de deux ans et demi après le début du soulèvement libyen, la frustration et la colère sont grandes face au manque de sécurité sans laquelle la nouvelle Libye aura du mal à créer un Etat démocratique et stable.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Lundi 19 Août 2013 - 15:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter