Libye: les forces du général Haftar s'emparent de deux terminaux pétroliers

En Libye, les forces du général Haftar, liées au parlement non-reconnu de Tobrouk, se sont emparées de deux terminaux pétroliers dans le nord-est du pays. La milice alliée au gouvernement de Tripoli a reconnu cette perte, mais dimanche 11 septembre, le gouvernement d'union reconnu par la communauté internationale a appellé ses troupes à reprendre le contrôle de ces deux terminaux.



« Toutes les unités militaires doivent accomplir leur devoir sans aucune hésitation » : voilà les termes employés dans le communiqué qu’a publié ce dimanche soir le gouvernement d'union nationale.
 
En clair, il appelle les troupes qui lui sont fidèles à livrer de nouveaux combats pour reprendre les terminaux d'al-Sedra et de Ras Lanouf, perdus dans la matinée. Il demande aux forces du général Haftar de se retirer de ces deux sites.
 
L'émissaire de l'ONU, Martin Kobler, se dit « préoccupé » par les combats, qui auraient déjà fait plusieurs morts d'après le porte-parole du gouvernement. Du côté du général Haftar, son camp confirme à l'AFP que les combats se poursuivent autour du port de Zoueitina.
 
Ce coup de force du général Haftar intervient alors que les Nations unies ont proposé cette semaine la création d'un Haut conseil militairepour diriger l'armée libyenne. Pour la première fois, Martin Kobler, avait évoqué la participation du général Haftar à cette structure.
 
La perte de ces sites pétroliers serait un coup dur pour le gouvernement, dont les revenus tirés du pétrole ont déjà été divisés par dix en à peine six ans.
 
 
Source: Rfi.fr



Lundi 12 Septembre 2016 - 07:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter