Liga - Atlético-Real (4-0) : Ancelotti a vécu "son pire match" sur le banc du Real Madrid

Carlo Ancelotti a estimé que la lourde défaite subie face à l'Atletico (4-0) était son "pire match" sur le banc du Real Madrid depuis son arrivée au club à l'été 2013. L'entraîneur merengue a reconnu la supériorité des Rojiblancos, et appelle ses joueurs à "changer d'attitude".



Carlo Ancelotti a rarement eu la mine aussi déconfite en conférence de presse. Après avoir vu son équipe laminée par l'Atlético dans le derby de Madrid (4-0), l'entraîneur du Real n'a pas caché qu'il avait vécu à Vicente-Calderon son moment le plus difficile depuis qu'il a posé ses valises dans la capitale espagnole à l'été 2013. "C'est le pire match du Real Madrid depuis que je suis sur le banc, a-t-il lâché.Même si nous allons rester en tête du classement de Liga ce soir, le match a été très mauvais".

L'Italien n'a pas fui ses responsabilités après cette humiliation, même s'il devait faire face à une vague de défections avec les absences de James RodriguezSergio Ramos  et Pepe sur blessure, et de Marcelo, suspendu. Mais il a aussi fustigé le comportement de ses joueurs. "Nous devons garder la tête froide et assumer notre responsabilité dans ce match, a déclaré l'entraîneur madrilène. Nous sommes désolés de cette défaite et devons changer d'attitude pour éviter que cela se reproduise à l'avenir."

" Nous n'avons pas un joueur qui ait fait un bon match"

Si Ancelotti a reconnu que ses joueurs étaient passés à côté de l'événement, il a aussi salué la performance de son adversaire. "L'Atletico a mérité de gagner, parce qu'il a dominé dans tous les aspects du jeu, la lutte, le pressing, les deuxièmes ballons...", a-t-il analysé. "Nous avons tout raté, nous arrivions toujours en retard, a poursuivi l'Italien. Nous n'avons pas un joueur qui ait fait un bon match. Cela a été le pire match, et je crois que tous les joueurs l'ont très bien compris."

Karim Benzema  notamment, même s'il a probablement été l'un des moins décevants dans le camp merengue. "Ça a été un mauvais match, a-t-il résumé. Je demande pardon à tout le monde, à nos supporteurs. Nous allons travailler ensemble parce qu'aujourd'hui nous avons été désastreux. Les gens peuvent dire qu'on n'avait pas envie mais ce n'est pas le cas, on a toujours envie de bien jouer et de gagner. Aujourd'hui, rien n'a fonctionné mais l'important est de rester leader, nous pouvons gagner cette Liga."

Le dépit du banc du Real Madrid lors du match face à l'Atlético.
Le dépit du banc du Real Madrid lors du match face à l'Atlético. - AFP

Ancelotti s'est lui aussi voulu positif. Cette lourde défaite n'empêchera pas le Real de pointer encore en tête du classement à l'issue de cette 22e journée. Mais sa marge d'erreur sera désormais limitée. L'Atlético, troisième, n'est plus qu'à quatre points de son voisin. Et le Barça reviendra à une toute petite longueur de son grand rival s'il s'impose samedi soir à Bilbao  (21h00). "L'Atletico a bien mieux joué, mais on fera les comptes à la fin du championnat", a prévenu l'entraîneur du Real. A la Maison Blanche, l'heure est maintenant à la remise en question.


eurosport

Lundi 9 Février 2015 - 13:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter