Liga: le Barça a tremblé à Malaga

Le FC Barcelone s'est imposé 2-1 sur la pelouse de Malaga au terme d'un match compliqué, dans lesquels les Catalans ont eu énormément de mal à déployer leur jeu habituel.



Une nouvelle fois, Javi Gracia a posé énormément de problèmes à son homologue Luis Enrique. Mais la qualité individuelle du Barça a encore fait la différence. Le match avait très bien démarré pour les Catalans, avec un but de Munir dès la première minute de jeu. L’international espagnol avait reçu un bon ballon de Luis Suarez et n’a eu qu’à mettre le pied pour l’envoyer au fond des filets. Début de match idéal pour le Barça donc, mais peu à peu, les Andalous ont commencé à mettre le pied sur le ballon et ont pris le dessus. Privée de Piqué, la défense du FC Barcelone paniquait à la moindre approximation des joueurs offensifs de Malaga. Chory Castro a touché le poteau des cages défendues par Claudio Bravo (15e), et dans la foulée, Charles n’a pas été en mesure de cadrer sa frappe.

Les locaux ont finalement dû attendre la demi-heure de jeu pour marquer le but de l’égalisation. Après une relance ratée de Mascherano, le ballon est arrivé à Charles, qui a décalé pour Juanpi à l’entrée de la surface. La frappe du jeune vénézuélien, déviée par Mascherano, est venue se loger dans les cages de Claudio Bravo. Face à une équipe de Malaga extrêmement bien organisée, ne laissant aucun espace dans l’axe pour que Busquets, Iniesta ou Arda Turan puissent combiner, les Blaugranas ont eu extrêmement de mal à se procurer des occasions. L’entrée de Mathieu en lieu et place d’un très mauvais Vermaelen à la pause a quelque peu solidifié l’arrière-garde catalane, et les playmakers du club barcelonais ont commencé à toucher plus de ballons au milieu.

Lionel Messi, peu en vue en première période, a fait parler la poudre sur l’un des rares ballons exploitables dont il a profité. La Pulga a ainsi remis les Catalans devant au score avec une belle reprise acrobatique suite à un centre d’Adriano (51e). Malaga n’avait pas abdiqué, loin de là, et Bravo a encore dû s’employer pour éviter une nouvelle égalisation des Boquerones sur une reprise de volée de Camacho (73e). Apathique devant, le Barça n’était clairement pas à l’abri d’une égalisation, mais les Andalous n’ont finalement pas été en mesure d’égaliser à nouveau. Les trois points permettent au Barça de reprendre la tête de la Liga, dans l’attente du match de l’Atlético qui totalise un match de plus que la formation de Luis Enrique. De son côté, Malaga reste confortablement installé à la 12e marche du classement.

footmercato.net

Samedi 23 Janvier 2016 - 16:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter