Ligue 1 : Bordeaux se contente d’un point face à Nice

Pas de vainqueur entre Bordeaux et Nice ce soir pour l'ouverture de la 27e journée de Ligue 1. En dépit d'une nette domination girondine, les deux équipes se sont quittées sur un match nul 0-0.



Bordeaux navigue un peu dans la tempête en ce moment. Après avoir encaissé 18 buts lors des 6 dernières rencontres toutes compétitions confondues, le club au scapulaire était en quête d’une stabilité défensive et d’une régularité dans ses résultats. En plus d’un vestiaire qui a pris feu il y a deux semaines lors d’une bagarre entre Prior et Sané, Willy Sagnol cherchait un peu de quiétude ce soir lors de la réception de Nice et une seconde victoire après celle acquise de haute lutte à Guingamp le week-end passé. Méfiance tout de même car les Aiglons possédaient la deuxième attaque du championnat mais ils devaient une nouvelle fois se passer de leur maître à jouer et meilleur buteur Hatem Ben Arfa.

Avec un Mathieu Bodmer qui, comme face à Marseille, évoluait derrière le duo d’attaquants, c’est Nice qui faisait le jeu durant la première demi-heure. Grâce aux mouvements collectifs et à la vitesse de certains de ses joueurs, le Gym s’est mis plus en évidence mais ne trouvait pas l’ouverture. Après une frappe d’Ounas captée en deux temps par Cardinale (4e), l’OGCN réagissait avec cette claquette de Bernardoni sur une tête de Baysse (8e). Petit à petit, les Bordelais se montraient plus incisifs et prenaient le dessus. Après une première tentative de Diabaté (33e) et un Rolan qui ne parvenait pas à reprendre le ballon à quelques centimètres de la ligne de but (35e), Cardinale repoussait un beau coup-franc de Touré (39e). Diabaté tergiversait ensuite devant le portier niçois (42e).

Après avoir terminés la première période en boulet de canon, les Bordelais repartaient sur les mêmes bases au retour des vestiaires. En bonne position et alors que Baysse et Le Marchand se sont télescopés, Diabaté manquait sa frappe et l’ouverture du score (48e). Pareil sur coup de pied arrêté alors que Yambéré était venu mettre la tête (53e). Voyant son équipe en souffrance, Claude Puel apportait du sang neuf avec les entrées de Walter et Caddy à la place de Koziello et un Pléa à la peine après ses 5 mois de blessure. Malgré une domination évidente et un Thomas Touré en feu, Bordeaux avait manqué le coche et n’arrivait plus à se créer de sérieuse occasion. En fin de match Bernardoni s’interposait facilement sur un tir en pivot de Germain (81e). Ce sera son seul arrêt de la deuxième période mais les deux équipes se quittaient sur un match nul et vierge 0-0. Les Girondins s’embourbent à la 9e place quand Nice conforte provisoirement sa 3e place avec un point d’avance sur Saint-Etienne.

Source: Footmercato



Samedi 20 Février 2016 - 07:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter