Ligue 1 France: Mais qu'arrive-t-il à Ibrahimovic ?

Auteur de trois buts lors de ses huit derniers matches, Zlatan Ibrahimovic semble un peu marquer le pas. Dans le jeu, dans son comportement, l'attaquant suédois soulève le débat. Mais les rencontres face à l'OM arrivent au bon moment



A Sochaux, Zlatan Ibrahimovic est totalement passé à côté. Comme contre Ajaccio, Lille ou encore Valence... (L'Equipe)
A Sochaux, Zlatan Ibrahimovic est totalement passé à côté. Comme contre Ajaccio, Lille ou encore Valence... (L'Equipe)
Zlatan Ibrahimovic a terminé l’année 2012 par un feu d’artifice. Auteur d’un quadruplé avec la Suède face à l’Angleterre le 14 novembre, il avait compilé douze réalisations en dix rencontres joués avec sa sélection ou le PSG (auxquelles il faut ajouter quatre passes décisives). Mais la trêve semble lui avoir (un peu) coupé les jambes. Statistiquement, l’attaquant est un peu moins performant et n’a marqué que trois fois lors de ses huit derniers matches. Et il n’a donné qu’une passe décisive, face à Toulouse (4-0). Même si tout cela reste très honorable, la pente est un peu descendante.

En 2013, la moyenne de ses notes dans notre quotidien est de 4,8

Dans le jeu, l’ancien Milanais semble aussi moins tranchant qu’il y a quelques mois. En 2013, sa moyenne de notes dans notre quotidien s’élève à 4,8 (sur 10). Il s’est manqué totalement lors de certaines rencontres. Face à Ajaccio (0-0 le 11 janvier), il s’est montré trop gourmand sur deux lobs et a notamment expédié un coup franc largement au-dessus du but d’Ochoa. Contre Lille (1-0 le 27), il a été étouffé par Chedjou. Le week-end dernier à Sochaux (2-3), éteint par Kanté et/ou Poujol, il a été le plus mauvais de son équipe. Et puis surtout, il y a eu ce match aller des huitièmes de finale de Ligue des champions en mondovision à Valence (2-1). Tandis que Lavezzi et Lucas mettaient le feu à la défense espagnole, il manquait deux duels face à un Guaita pourtant pas dans son meilleur jour.

Pestant contre lui et le reste du monde, il s'expose tout seul à des moments de relâchement coupables. Face à Valence, il enrageait contre ses coéquipiers qui ne pouvaient pas contrôler ses passes... ratées.Cette rencontre l’aura aussi vu être expulsé suite à un geste dont il aurait pu se passer à la 93e minute de jeu… Un carton rouge symbolique de son état d’esprit depuis quelques semaines. Pestant contre lui et le reste du monde, il s’expose tout seul à des moments de relâchement coupables. Face à Valence, il enrageait contre ses coéquipiers qui ne pouvaient pas contrôler ses passes… ratées. Avant de se faire expulser, il avait été dépossédé du ballon par un Guardado accrocheur. Chez les Sochaliens, il a récolté un nouvel avertissement pour une énième protestation auprès de l’arbitre de la rencontre.

Ibrahimovic, toujours performant dans les Classiques

Les deux Classiques qui arrivent permettront d’y voir clair sur la situation du Suédois. Décisif à l’aller en L1 (2-2), il s’est toujours montré performant lors de ces grands matches joués sous le maillot du FC Barcelone, de l’AC Milan, de l’Inter, de la Juventus ou de l’Ajax. Chauffé à blanc, le Parc des Princes pourrait voir Zlatan lancer véritablement son année 2013. Ou confirmer qu’il marque le pas tandis que le collectif parisien se met enfin à tourner.
C.O. (L'Equipe.fr)


Vendredi 22 Février 2013 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter