Ligue 1 : Lille terrasse Monaco et se rapproche de l’Europe !

Lille a réalisé un gros coup en foudroyant l'AS Monaco sur sa pelouse (4-1). Le LOSC poursuit sa bonne dynamique en Ligue 1 et recolle au peloton pour arracher une place européenne. De son côté Monaco plonge dans le doute au profit de Lyon...



Ligue 1 : Lille terrasse Monaco et se rapproche de l’Europe !
A l’occasion de la 33e journée de Ligue 1, Lille (7e) accueillait l’AS Monaco (3e) dans son antre du Stade Pierre-Mauroy, pour un match ô combien important en vue de la course à l’Europe. Alors que l’ASM restait sur une défaite à domicile la semaine dernière face aux Girondins de Bordeaux (1-2), les hommes de Leonardo Jardim ont laissé filer la seconde place à l’Olympique Lyonnais. L’ASM n’avait plus le droit à l’erreur pour récupérer sa position de dauphin et valider son ticket en Ligue des Champions. A l’opposé les Dogues restaient sur quatre victoires de suite en championnat et comptaient bien recoller au peloton pour accrocher une place européenne. Alors que les Nordistes demeuraient invaincus depuis cinq matchs à domicile et s’apprêtaient à disputer une finale de Coupe de la Ligue face au PSG (21 avril), la tâche s’avérait complexe pour le club de la Principauté dans sa quête de repasser devant l’OL. Le LOSC avançait en 4-3-3, tandis que les Monégasques avaient opté pour un 5-4-1. L’Europe était le véritable enjeu de cette rencontre !

D’entrée de jeu, la formation lilloise ne jouait pas corps et âme, avec la crainte de se mettre en danger face aux contre-attaques de l’ASM. Les hommes de Leonardo Jardim procédaient effectivement en contre mais de façon maladroite. Les Dogues allumaient pourtant la première mèche par l’intermédiaire de Morgan Amalfitano (15e) sur un plat du pied droit qui est parti mourir sur le poteau de Subasic. Solides au milieu du terrain les Nordistes contenaient sereinement les velléités du club de la Principauté. Malgré des bonnes combinaisons, les Monégasques manquaient de lucidité dans le dernier geste. Si la rencontre s’équilibrait au fil du temps, l’agressivité prenait peu à peu le pas sur le jeu. Plus tranchant dans la surface de réparation, Lille ouvrait le score logiquement par l’intermédiaire de Morgan Amalfitano du pied droit à la conclusion d’un enchaînement parfait grâce à une remise de la tête d’Eder (37e). Piqué au vif, Monaco souhaitait répondre aux Lillois par une percée de Bernardo Silva (44e) qui poussait Enyeama à s’employer. Sans succès, l’ASM pêchait collectivement et l’intensité du LOSC a plié la charnière de Jardim à la mi-temps (1-0).

Repris en main à la pause par le technicien portugais, le club de la Principauté se montrait légèrement plus dangereux dans le jeu mais restait limité par le manque de justesse technique et de créativité. Réduit à 10 après l’expulsion de Civelli (55e) pour un violent coup de coude sur Carvalho, le LOSC se compliquait la tâche. Une supériorité qui n’aura toutefois duré que 10 minutes, dans la mesure où le défenseur nigérian de l’ASM Echiejile (65e) a été expulsé suite à un mauvais tacle sur Corchia. Le LOSC en profitait justement par un contre ravageur. En héritant d’un caviar d’un ancien monégasque Mounir Obbadi, l’attaquant portugais Eder, ajustait parfaitement Subasic d’un plat du pied plein de sang froid (66e, 2-0). Raggi tentait le tout pour le tout sur une tête puissante (73e). Les Lillois tenaient la baraque et remettait ça 11 minutes plus tard. Sur un débordement de Sofiane Boufal, l’ancien joueur d’Angers s’est joué d’une défense décimée pour servir Obbadi qui devenait buteur du gauche à son tour (3-0). Les hommes de Frédéric Antonetti poursuivaient le festival sur un nouveau contre finalisé par Djibril Sidibé (88e,4-0). Farès Bahlouli (90+2, 4-1) réduisait l’écart pour l’honneur sur un énième contre. En l’emportant largement au Stade Pierre-Mauroy, le LOSC aligne une cinquième victoire de suite et se relance dans la course à l’Europe, tandis que Monaco (3e) rate le coche de reprendre son fauteuil de dauphin et laisse revenir ses concurrents à la charge...

footmercato

 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 10 Avril 2016 - 15:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter