Ligue 1 - "Quand Ibra est dans un tel état de forme…"

Zlatan Ibrahimovic a écœuré Sochaux et largement participé au succès parisien samedi (5-0). Une démonstration de force que Laurent Blanc n’a pu qu’admirer.



Ligue 1 - "Quand Ibra est dans un tel état de forme…"

Le championnat de France commence à connaître le proverbe : un Zlatan énervé en vaut deux. Ou plutôt quatre. Deux passes décisives, deux buts, le Suédois a une nouvelle fois marqué de son empreinte la Ligue 1 samedi contre Sochaux. Le meilleur joueur du championnat s’est chargé de mettre son équipe sur orbite après une défaite à Evian dans la semaine (2-0) qui a mis en colère le vestiaire parisien. Dans un rôle de passeur, d’abord, avec deux ouvertures de grande classe pour Thiago Silva (15e), puis pour Edinson Cavani (62e).

En fin de match, un penalty oublié par Saïd Ennjimi a déclenché le courroux du géant. Quelques instants plus tard, il a expédié un coup franc flashé à 102 km/h au fond des filets sochaliens et laissé exploser sa rage. Jamais rassasié, Ibra a conclu le festival parisien sur une offrande de Cavani (91e), pour son septième but au Parc lors des trois derniers matches. Une soirée prolifique qui lui permet de conserver la tête du classement des buteurs (13 buts) face à son compère Cavani (11 buts) et de conquérir celle du classement des passeurs.

 


Ligue 1 - "Quand Ibra est dans un tel état de forme…"

"Voir Zlatan avoir envie de gagner, ça galvanise toute l’équipe"

Car l’arrivée cette saison du buteur Uruguayen dans le nouveau 4-3-3 de Laurent Blanc a mis en relief les qualités collectives d’Ibra. Avec six passes décisives depuis le début de la saison en championnat, il n’est déjà qu’à une unité de son score de l’an dernier. Pour son cinquantième match de Ligue 1, Zlatan affiche des statistiques impressionnantes : 43 buts, 14 passes décisives. Rarement on avait vu pareille emprise d’un joueur sur le championnat de France.

Mais ce qui impressionne le plus Laurent Blanc, c’est son envie de tous les instants. "Il ne m’étonne pas, il confirme un talent fou, une envie de gagner, a soufflé l’entraîneur parisien en conférence de presse après la rencontre. C’est un compétiteur hors normes. Il est très important pour nous, pour qu‘il donne l’exemple à d’autres jeunes joueurs. Voir Zlatan avoir envie de gagner, marquer, donner des bons ballons à ses partenaires, ça galvanise toute l’équipe. Quand il est dans un tel état de forme, il est difficile à arrêter, et l’équipe par la même occasion. Mais il a le droit d’être un peu moins bien. Dans ce cas, c’est à d’autres de prendre le relais."

Au niveau européen, seuls Cristiano Ronaldo (64 buts et passes décisives) et Lionel Messi (70) affichent un meilleur total sur ces deux dernières saisons. Grâce à son 45e but, Ibra rejoint Messi à la deuxième place des meilleurs buteurs en 2013, derrière Cristiano et ses 67 réalisations. Déjà meilleur buteur de l’histoire du PSG en Ligue des Champions, Ibrahimovic inscrit encore un peu plus son nom dans la légende du club. Il passe ce soir à la huitième place des meilleurs buteurs de l’histoire du PSG, à 15 unités des 71 buts de Raï. Avec un appétit pareil, il pourrait vite le dépasser.


Dépêche

Dimanche 8 Décembre 2013 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter