Ligue des Champions - Barça vs PSG :Le Camp Nou, "c'est autre chose"

Pour y avoir déjà mis les pieds, à une ou plusieurs reprises, les joueurs et entraîneurs français sont unanimes : le Camp Nou possède quelque chose de très spécial. Il aura un rôle à jouer dans l'approche du quart de finale retour du PSG face au Barça, ce mercredi (20h45).



<h2 class="sous-titre" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 8px 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 16px; width: 665px; color: rgb(132, 173, 9); background-color: rgb(255, 255, 255);"> Jean-Pierre Papin (ancien joueur de l'OM, dans Le Parisien) : «Une terre inconnue»</h2> <div class="paragr paragraf1" num="1" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px 0px 14px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 14px; background-color: rgb(255, 255, 255); line-height: 20px !important;"> <strong style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">L'ancien attaquant de l'équipe de France n'est pas allé souvent au Camp Nou. La dernière fois, c'était il y a quelques semaines pour ses nouveaux besoins professionnels. Désormais consultant pour BeIN Sport, il sillonne l'Europe de stade en stade. Mais pour celui qui avait éliminé le Barça en 1996 avec le Bayern Munich, cela ne fait aucun doute : cette enceinte est vraiment unique.&nbsp;</strong> <br /> Son souvenir :&nbsp;<em style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">«L'atmosphère est très étrange là-bas. J'y suis retourné le mois dernier quand le Barça a battu l'AC Milan (4-0) et c'est toujours le même. On ressent que surtout cette pelouse, Barcelone peut tout réussir. (...) Ce n'est pas un terrain hostile mais plutôt une terre inconnue. Les chances parisiennes sont réelles. Le PSG est loin d'être éliminé. Mais s'il décide de subir au début du match, il va mourir.»</em></div> <div class="clear" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; clear: both; line-height: 12px; background-color: rgb(255, 255, 255);"> &nbsp;</div> <h2 class="sous-titre" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 8px 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 16px; width: 665px; color: rgb(132, 173, 9); background-color: rgb(255, 255, 255);"> David Ginola (ancien joueur du PSG, sur France Info) : «Tu te sens tout petit»</h2> <div class="paragr paragraf2" num="2" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px 0px 14px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 14px; background-color: rgb(255, 255, 255); line-height: 20px !important;"> <strong style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">"El Magnifico", comme il était surnommé en Espagne à l'époque, a gardé un souvenir très précis du stade catalan, lorsqu'il y avait joué avec le club parisien en quart de finale aller de Ligue des champions en 1995 (1-1). L'ancien international français n'y a joué qu'une seule fois mais de ces 90 minutes, il s'en souviendra toute sa vie.&nbsp;</strong> <br /> Son souvenir :&nbsp;<em style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">«Tu sens que tu es dans un monde complètement différent et que le football est roi. Nous, au Parc des Princes, on a 45 000 personnes. Là-bas, il y en a presque 90 000. Tu te sens tout petit et tu veux être très grand donc il faut être le meilleur possible. Tu es stressé, tu as les mains moites, tu téléphones à tes amis mais finalement, tu ne veux pas leur parler. (...) Tu sais que tu joues contre un très grand et que pour t’en sortir, il faut que tu sois au top.»</em></div> <div class="clear" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; clear: both; line-height: 12px; background-color: rgb(255, 255, 255);"> &nbsp;</div> <div class="bigleaderpix small noenkad" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; padding: 0px; vertical-align: baseline; position: relative; width: 460px; line-height: 12px; background-color: rgb(255, 255, 255); margin: 20px auto !important; cursor: default !important; float: none !important;" typemedia="IMAGE"> <div class="caption" style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 4px 10px; vertical-align: baseline; bottom: 0px; color: rgb(255, 255, 255); font-size: 11px; line-height: 18px; position: absolute; z-index: 20; left: 0px; background-image: none; background-attachment: scroll; background-color: rgba(0, 0, 0, 0.701961); width: auto !important; background-position: 0px 0px; background-repeat: repeat repeat;"> <p style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 14px;"> David Ginola garde un souvenir poignant du Camp Nou. (L'Equipe) <br /> </div> <img src="http://medias.lequipe.fr/img-photo-jpg/david-ginola-garde-un-souvenir-poignant-du-camp-nou/1500000000262549/0:99,1708:968-460-0-70/214fb.jpg" style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: middle;" /></div> <div class="clear" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; clear: both; line-height: 12px; background-color: rgb(255, 255, 255);"> &nbsp;</div> <h2 class="sous-titre" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 8px 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 16px; width: 665px; color: rgb(132, 173, 9); background-color: rgb(255, 255, 255);"> Luis Fernandez (ancien entraîneur du PSG, sur RMC) : «Une autre paire de manches»</h2> <div class="paragr paragraf4" num="4" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px 0px 14px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 14px; background-color: rgb(255, 255, 255); line-height: 20px !important;"> <strong style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">L'entraîneur français est peut-être celui qui connaît le mieux l'antre catalan. Et pour cause, en 1995 lors du précédent exploit du PSG en C1 face au Barça, c'est lui qui était sur le banc parisien. Mais le technicien actuellement sans club est aussi souvent retourné sur les lieux lorsqu'il officiait en Liga, à l'Athletic Bilbao, le Betis Séville ou encore l'Espanyol Barcelone. C'est justement pour cette raison qu'il s'inquiète pour les Parisiens.</strong> <br /> Son souvenir :&nbsp;<em style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">«Ce match retour sera très difficile pour Paris. Au Camp Nou, c'est devant 90 000 personnes. Avec un jeu qui se met en place et une équipe de Barcelone qui sera sans doute beaucoup mieux qu'à l'aller. (...) Ils ont mis deux buts, et maintenant, c'est à Paris de se découvrir. En Catalogne, ce sera une autre paire de manches, avec un Barça qui jouera différemment.»</em></div> <div class="clear" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; clear: both; line-height: 12px; background-color: rgb(255, 255, 255);"> &nbsp;</div> <h2 class="sous-titre" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 8px 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 16px; width: 665px; color: rgb(132, 173, 9); background-color: rgb(255, 255, 255);"> Jérémy Mathieu (défenseur du Valence CF, sur BeIN Sport) : «Il y a une ambiance»</h2> <div class="paragr paragraf5" num="5" style="border: 0px none; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; margin: 0px 0px 14px; padding: 0px; vertical-align: baseline; font-size: 14px; background-color: rgb(255, 255, 255); line-height: 20px !important;"> <strong style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">Seul joueur en activité parmi les quatre intervenants interrogés, le défenseur français peut témoigner de ce qui attend le PSG sur l'aspect sportif. A domicile, les Blaugrana se montrent intraitables. Selon lui, ils semblent comme transcendés par leurs supporters, sur cette pelouse si large où ils ont leurs automatismes depuis des années.&nbsp;</strong> <br /> Son expérience :&nbsp;<em style="border: 0px none; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline;">«Le Camp Nou, c’est autre chose... Tu n’as pas beaucoup le ballon, il y a une ambiance, ils se trouvent les yeux fermés, tu te demandes si ils jouent à onze tellement c’est fluide. Ils ne ratent pas un contrôle, ils ne ratent pas une passe.» <br /> L'Equipe.fr </em></div>


Mercredi 10 Avril 2013 - 12:59




1.Posté par Doddy le 10/04/2013 14:38 (depuis mobile)
Barça gagnera today.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter