Ligue des Champions - Le Real cartonne, Monaco assure, Messi flambe

La phase de groupes de la Ligue des champions vient de s'achever. Un premier bilan permet de mettre en exergue le Real Madrid, tenant du titre qui ne laisse rien à ses adversaires (6 victoires en 6 matches). L'AS Monaco, qui n'a encaissé qu'un petit but (à Benfica), termine en tête de son groupe, au contraire du PSG, doublé par le FC Barcelone qui a profité de l'automne prolifique d'un Leo Messi insatiable (record du nombre de buts inscrits dans l'épreuve).



Huit pays représentés

Des formations provenant de huit pays seront au rendez-vous des 8e de finale en février prochain. L’Allemagne se taille la part du lion avec ses quatre clubs encore en lice (Dortmund, Bayern, Leverkusen et Schalke 04). L’Espagne et l’Angleterre suivent avec respectivement trois clubs (Real, Barça et Atlético d’un côté, Chelsea, Arsenal et Manchester City de l’autre). La France a placé ses deux qualifiés pour la phase de groupes (Monaco et PSG). Le Portugal (Porto), l’Italie (Juventus), la Suisse (Bâle) et l’Ukraine (Donetsk) complètent le plateau.

Monaco meilleure défense

L’ASM a terminé la phase de groupes avec la meilleure défense de la phase de groupes (un seul but encaissé, contre Benfica à Lisbonne). Pas une équipe n’a fait mieux. Le Real Madrid en a pris deux, comme le Bayer. L’Atlético Madrid, finaliste la saison dernière, a encaissé trois buts tout comme Chelsea.

Carton plein pour le Real

Les Madrilènes ont remporté leurs six matches de cette phase initiale (groupe B). Ils sont les seuls dans ce cas. Le Real Madrid est surtout devenu le premier club de l’histoire de la Ligue des champions à rééditer cette performance. La démonstration à Anfield (3-0 contre Liverpool) a été le summum.

Trois équipes invaincues

Outre le Real, Chelsea et le FC Porto ont également terminé invaincus cette phase de groupes. Les Blues ont gagné quatre fois pour deux nuls (dans un groupe très abordable), et les Lusitaniens se sont imposés à quatre reprises pour deux nuls également.

Luiz Adriano explose les compteurs

L’attaquant brésilien du Shakhtar Donetsk arrive en tête du classement des buteurs de cette C1 2014-15 avec 9 buts (devant Lionel Messi, 8). Il a surtout rejoint l’Argentin en devenant le second joueur à réussir un quintuplé lors d’un match de Ligue des champions (le 21 octobre contre BATE Borisov). A 27 ans, il entre dans la meilleure période sa carrière, a priori.

Insatiable Messi

L’Argentin n’en finit pas d’éblouir le monde du football. Il vient de battre le nombre de buts marqués en Ligue des champions (75, contre 72 à Cristiano Ronaldo et 71 à Raul) et il est tout proche de s’emparer du record de réalisations dans les joutes continentales (C1, C2, C3) avec 76 buts (contre 77 à Raul et 75 à CR7).

Des grands noms au tapis

Liverpool, quintuple champion d’Europe (1977, 1978, 1981, 1984 et 2005), Benfica (double champion d’Europe en 1961 et 1962, l’Ajax (quadruple lauréat de la C1, de 1971 à 1973 et en 1995), et la Roma, finaliste de l’épreuve en 1984, sont passés au travers. Les Reds, les Lanciers et les Giallorossi sont reversés en Ligue Europa en tant que troisièmes de groupe tandis que les Encarnados, finalistes de la C3 en 2013, disent au revoir à l’Europe.


francetvsport

Jeudi 11 Décembre 2014 - 16:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter