Ligue des Champions : Les secrets du triomphe de Barcelone

Zoom sur ce qui a fait pencher la balance en faveur de Barcelone, samedi à Berlin, pour un quatrième titre européen en dix ans.



Ligue des Champions : Les secrets du triomphe de Barcelone
L'expérience
Même s'il y avait dans l'équipe de la Juventus des joueurs au palmarès fourni, comme Gianluigi Buffon, Andrea Pirlo ou Patrice Evra, il ne faut pas oublier que le club champion d'Italie n'avait pas joué de finale depuis 2003 et s'était incliné contre l'AC Milan. En face, il tombait sur une équipe habituée de ces grands moments de fin de saison ; la maîtrise, le calme, ont peut-être été du côté espagnol samedi soir, c'est d'ailleurs ce sur quoi insistait Andrés Iniesta après le match.
 
MSN
Lionel Messi, Luis Suárez et Neymar, voilà peut-être un trident offensif qui plante ses pointes dans l'histoire du football mondial. Le premier et le dernier terminent meilleurs buteurs à égalité avec 10 réalisations au cours de cette saison. Ils ont également inscrit 122 buts à eux trois pour Barcelone, dont 27 sur 31 en Champion's League. C'est énorme et ce n'est peut-être que le début car ces joueurs dont on dit qu'ils s'entendent à merveille hors du terrain sont encore jeunes et ont tout pour régner encore une ou plusieurs années.
 
La science d'Alves
Daniel Alves a réalisé une partie mémorable, il aurait pu même marquer sans un arrêt de Gianluigi Buffon. Tantôt insaisissable, tantôt roublard mais toujours prêt au combat, il a été le point d'appui de Messi pendant tout le match. La relation entre ces deux hommes a été la plus forte, toutes équipes confondues, avec 35 passes échangées entre l'Argentin et le Brésilien.
 
Xavi, le fluide
Avec seulement deux titularisations lors de la campagne victorieuse de Barcelone cette saison en Ligue des Champions, Xavi n'a pas été l'une des pièces maîtresses de l'équipe catalane, mais il a battu le record de 151 matches disputés dans cette compétition. Alors le milieu de terrain s'est transformé en joueur de vestiaire, en capitaine de route, communiquant son calme et sa sérénité à toute l'équipe. Entré en fin de match, "il a été fondamental pour insuffler de la tranquillité au groupe", a déclaré de lui André Iniesta.
 
Rakitić, le successeur
Xavi va quitter Barcelone à présent, mais l'équipe championne d'Europe peut compter sur Ivan Rakitić dont l'influence n'a cessé d'augmenter tout au long de la saison. Le joueur croate, vainqueur de l'Europa League avec le FC Seville la saison dernière, reste au sommet européen. C'est lui qui a ouvert le score en début de match à Berlin, lançant Barcelone vers son cinquième succès dans la plus prestigieuse des compétitions européennes de clubs.

UEFA.com
 
 


Lundi 8 Juin 2015 - 15:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter