PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Ligue des champions : Jouer sans Yaya Touré, un vrai casse-tête pour Manchester City face au Barça

Privé de Yaya Touré, toujours sous le coup d’une suspension, Manchester City devra affronter le Barça en huitième de finale aller de la Ligue des champions sans son meilleur joueur. Une absence qui risque de peser lourd dans la balance.



Comment gagner sans Yaya Touré ? Voici la délicate équation que doit résoudre Manuel Pellegrini  avant le huitième de finale aller de Ligue des champions contre leFC Barcelone. L’Ivoirien, auteur de neuf buts toutes compétitions confondues cette saison, est toujours suspendu après un coup de sang en phase de groupe contre le CSKA Moscou  (trois matches de suspension mais encore un à purger). A cause de cette absence de marque, le coach chilien risque de voir son équipe perdre la bataille du milieu face aux Catalans. Les qualités du capitaine de la sélection ivoirienne vont manquer et pas qu’un peu.

Sans Yaya Touré, Manchester City n’a enregistré qu’une victoire en sept matches de PL

Difficile de se passer des services de l’un des meilleurs milieux de terrain du monde, Manchester City l’a appris à ses dépens pendant que son métronome remportait (enfin) la CAN en Guinée Equatoriale au début du mois de février. Les Citizens ont joué, durant cette période, cinq matches de Premier League sans l’ancien Barcelonais, résultat : une victoire (Stoke City), une défaite (Arsenal) et trois nuls (EvertonChelseaHull City). Sans oublier le revers contre Middlesbrough  lors du quatrième tour de la FA Cup (0-2). Un bilan extrêmement décevant surtout d’un point de vue comptable puisque les Skyblues ont perdu neuf points en cinq journées de PL. L’absence de Touré a cruellement fait défaut à City.

  Matches Victoires Nuls Défaites
Avec Yaya Touré en PL 19 15 2 2
Sans Yaya Touré en PL 7 1 5 1

Les statistiques vont aussi dans ce sens. Avec Yaya Touré, Manchester City engrange 2,44 points par match. Un chiffre qui chute lourdement lorsque l’Ivoirien est indisponible (1,14 point). Malgré un effectif riche en qualité, City n’a jamais réussi à remplacer efficacement son talisman africain cette saison. Sauf en Ligue des champions. Paradoxalement, les Anglais ont remporté leurs deux derniers matches à enjeu, synonymes de qualification, sur la scène européenne contre le Bayern Munich  (3-2) et l’AS Rome (2-0) quand le capitaine des Eléphants était suspendu. Preuve qu’il y a quelques motifs d’espoir.

Le jeu de City manquera de fluidité face aux milieux catalans

Manuel Pellegrini avait choisi d’aligner à la récupération un duo Fernando  – Fernandinho contre les Italiens et la paire Fernando – Milner  face aux Allemands (déjà qualifiés à l’époque). Ils seront tous présents contre le Barça mardi soir, mais ils ne combleront pas le vide laissé par Touré. Le coach sud-américain de City le concède à demi-mots :"Yaya est un joueur très important. Il est clair que nous jouons mieux avec lui que sans lui. Mais nous pouvons faire sans, nous devons faire sans. Nous avons battu la Roma  et le Bayern sans Yaya. Nous avons prouvé que nous étions une grande équipe."

L’absence de Yaya Touré à l'Etihad Stadium contre le FC Barcelone est plus que préjudiciable. Sa technique pure, sa capacité à dicter le jeu de son équipe et son impact physique devraient rendre la tâche des Citizens bien plus compliquée. Face à un milieu Busquets  – Iniesta  – Xavi (sans oublier Rakitic), l’Ivoirien aurait rééquilibré les débats et apporter toute son expérience. N’oublions pas que le quadruple meilleur joueur africain (de 2011 à 2014) a évolué avec les trois premiers catalans cités pendant trois saisons (2007 – 2010). Ce qui peut toujours servir.

Manchester City devra trouver autre chose pour exister face à un Barça qui lui avait donné la leçon l’année dernière au même stade de la compétition alors que Yaya Touré était présent (0-2, 1-2). Cette fois-ci, il s’agira de ne pas hypothéquer les chances de qualification dès le match aller. Yaya Touré observera le spectacle depuis les tribunes en espérant pouvoir aider son équipe à se qualifier le 18 mars lors de la rencontre retour, dans son ancien jardin du Camp Nou.


eurosport

Mardi 24 Février 2015 - 12:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter