Ligue des champions : Milan-Barça à l'affiche, Chelsea en danger



Ligue des champions : Milan-Barça à l'affiche, Chelsea en danger
L'affiche de cette cinquième journée oppose deux équipes déjà qualifiées pour les huitièmes, l'AC Milan et le Barça. Arsenal, face à Dortmund, et Chelsea, sur la pelouse du Bayer Leverkusen, auront fort à faire pour valider leur billet, tout comme l'APOEL Nicosie, tout proche d'un exploit.
Au match aller, les deux monstres, l'AC Milan et le FC Barcelone, n'avaient pu se départager (2-2). Cette fois, pour le retour en Italie, les deux équipes, déjà qualifiées, s'affrontent pour la première place du groupe E. L'occasion pour Zlatan Ibrahimovic, absent à l'aller, de montrer à son ancien club, où il n'a jamais pu s'imposer, de quoi il est capable. Le Suèdois avait même reproché à ses anciens coéquipiers d'être «de bons enfants bien sages». Au Barça, et notamment à Piqué, qui se chargera de son marquage, de lui prouver le contraire. Dans l'autre match de ce groupe H, le BATE Borisov et Viktoria Plzen, éliminés de la C1, tenteront d'accrocher un billet pour la Ligue Europa.
Arsenal-Dortmund, même combat
Dans le groupe F, celui de l'OM, Arsenal, le leader, aura fort à faire pour valider sa place en huitième contre le Borussia Dortmund, une équipe au parcours un peu similaire. Les deux formations ont connu un début de saison difficile, avant de réaliser une belle remontée dans leur Championnat respectif et de s'affirmer comme les équipes en forme du moment. Les Allemands restent sur une belle victoire à Munich contre le Bayern (1-0), mais leurs deux déplacements en Ligue des champions se sont soldés par des défaites, à Marseille (0-3), et à l'Olympiakos (1-3).
Chelsea ne doit pas flancher
Un autre choc anglo-allemand s'annonce prometteur dans le groupe E, entre le Bayer Leverkusen et Chelsea. Les Blues, invaincus en C1, doivent l'emporter pour se qualifier dès ce soir, mais ils connaissent actuellement une baisse de régime qui peut leur coûter cher sur la pelouse du dauphin. Et Michael Ballack, même s'il se dit «confiant», se méfie : «Chelsea fait partie des grandes équipes qui savent élever leur niveau sous pression». Les Allemands aussi sont sous pression : avec seulement un point d'avance sur Valence, ils devront lutter jusqu'au bout pour se qualifier. Surtout que les Espagnols, opposés à Genk, lanterne rouge, peuvent revenir dans la course en cas de succès. «Ce sera pour nous une finale», a d'ailleurs prévenu le défenseur valencien Adil Rami.
Nicosie à un point de l'exploit
L'APOEL Nicosie n'a besoin que d'un nul sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg pour devenir le premier club chypriote à atteindre les huitièmes de finale de la Ligue des champions. «Nous avons réussi à tirer le meilleur profit de toutes les occasions que nos adversaires nous ont laissées» a expliqué l'entraîneur Ivan Jovanovic. Le Petit Poucet du groupe G, invaincu en C1, s'attend toutefois à un match difficile en Russie, chez son dauphin, qu'il avait dominé au match aller (2-1). Derrière, Porto, relégué à 3 points du Zénith, n'a pas le droit à l'erreur sur la pelouse du Chakthior Donetsk. - C.T.


Avec France football


Mercredi 23 Novembre 2011 - 12:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter