Ligue des champions : le doublé de Samuel Eto’o, l’honneur d’André Ayew

Ils sont quatre Africains évoluant en Europe à avoir marqué mercredi 6 novembre en Ligue des champions pour le compte de la quatrième journée. Samuel Eto’o s’est rappelé au bon souvenir de tous avec un doublé pour Chelsea et Demba Ba a revu la lumière avec les Blues. En Suisse, Giovanni Sio a permis au FC Bâle d’éviter la défaite hier soir face aux Roumains du Steaua Bucarest.



Face à Schalke 04, Samuel Eto'o a régalé Chelsea avec un doublé, le 6 novembre 2013. REUTERS/Eddie Keogh
Face à Schalke 04, Samuel Eto'o a régalé Chelsea avec un doublé, le 6 novembre 2013. REUTERS/Eddie Keogh
Malgré la défaite de Marseille face à Naples en terre italienne (3-2), André Ayew a encore montré de quoi il était capable. Et dans ce quatrième match de la phase de groupes de la C1, l’international Ghanéen n’a pas ménagé ses efforts. C’est lui qui a ouvert le score dès la 10e minute d'une tête décroisée, sur un corner du jeune Thauvin. Face à Naples, André Ayew a été combatif au pressing et a été à l'initiative de nombreuses offensives. Il aurait même pu marquer un deuxième but sur une belle frappe du gauche (79e).Mais tout cela n’a pas empêché l’OM de vivre une quatrième défaite consécutive synonyme d'élimination de la Ligue des champions. « Naples ne nous a pas été supérieurs. On a fait jeu égal. Ça montre qu’on est en train de retrouver notre jeu et notre état d’esprit. Mais à l’extérieur, on ne peut pas se permettre de prendre trois buts quand on en met deux. Il faut gommer nos hésitations, corriger nos erreurs. On continue à apprendre. Il faut se servir de cette Ligue des champions en championnat », a analysé André Ayew au micro de BeIN Sport.

Giovanni Sio a été le quatrième buteur africain de cette journée de Ligue des champions. L’international ivoirien a encore une fois montré que l’on pouvait compter sur lui dans les moments délicats. Un peu comme à Sochaux l’an dernier où il avait été décisif à plusieurs reprises. Hier soir, dans les arrêts de jeu face au Steaua Bucarest, il a permis d’éviter la défaite au FC Bâle. Complètement perdus dans une partie d’une qualité assez triste, les Bâlois ont donc entrevu la lumière à la 92e minute, lorsque Sio venait arracher une égalisation (1-1). Un nul qui permet à Bâle de rester dans la course aux huitièmes de finale puisque les Suisses ne comptent qu’un point de retard sur Schalke 04, nettement battu à Chelsea.

Afrique Foot

Dépéche

Jeudi 7 Novembre 2013 - 13:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter