Lille fixe le prix démentiel de son joyau Sofiane Boufal !

Prévoyant, le LOSC anticipe un éventuel départ de Sofiane Boufal, véritable rayon de soleil dans un ciel bien gris au-dessus du Domaine de Luchin. Et le prix de vente du meneur de jeu franco-marocain vient d'être fixé par les Dogues.



La prestation de Sofiane Boufal ce dimanche après-midi face à l’Olympique de Marseille a fait couler beaucoup d’encre. Durant la défaite de son Lille face aux Phocéens (1-2), le meneur de jeu a clairement déçu. Surjouant, le milieu de terrain a trop souvent opté pour la solution individuelle au détriment du collectif, récitant sa partition en soliste, au point même d’exaspérer son entraîneur Hervé Renard, lequel avait déclaré après la rencontre : « Boufal ? Ce soir, on ne l’a pas vu », avait-il brièvement lâché, visiblement déçu de la performance de son homme à tout bien faire.

Car oui, au-delà de cette affiche, le Franco-marocain a réalisé un début de saison stratosphérique sous le maillot des Dogues, auteur de 4 buts depuis la reprise, soit 67% des réalisations de son équipe. Seul élément offensif en évidence, le natif de Paris attise la convoitise, ce qui ne lui fait pourtant pas tourner la tête : « Je gère très bien cela car ma tête est à 100% au LOSC et je me concentre uniquement sur ma progression, mes matchs, le terrain et rien d’autre. (...) Tout ce qui se passe ou peut se dire à l’extérieur, je ne m’en préoccupe pas du tout. C’est mon entourage et des personnes dédiées à cela qui s’en chargent, et très bien d’ailleurs », assurait-il il y a peu.

Et pourtant, le joueur de 22 ans risque bien de devoir se pencher sur la question de son avenir prochainement. Car si les dirigeants du LOSC, Michel Seydoux en tête, assuraient encore ce weekend qu’une vente de Boufal n’était en aucun cas à l’ordre du jour, ces derniers préparent en réalité tous les scénarii possibles, parmi lesquels celui d’un départ. Et d’ailleurs, la formation nordiste a déjà fixé un prix de départ pour son élément recruté à Angers en janvier dernier. Ainsi, d’après L’Équipe, c’est d’un chèque de 30 M€ dont il faudra s’acquitter pour mettre le grappin dès cet hiver sur le feu follet. Alors que Tottenham est intéressé par son profil, les Spurs savent à quoi s’en tenir.
source:footmercato


Dior Niang

Mardi 27 Octobre 2015 - 08:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter