Limogeage d’Abdourahmane Diouf de Sones: Omar Gueye défie Idrissa Seck et s’apprête à rejoindre Macky

Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck mène des attaques en règle contre le pouvoir en place. Toutefois sa formation politique est en proie à une crise actuellement. Le limogeage de Abdourahmane Diouf de la tête du Sones a été attribué à une riposte du président Macky Sall président de la République qui a le pouvoir de nommer aux postes civils et militaires. Cependant cela semble être une mauvaise piste. C’est le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Omar Gueye qui a tout manigancé jusqu’à avoir la tête de son camarade de parti.



Limogeage d’Abdourahmane Diouf de Sones: Omar Gueye défie Idrissa Seck et s’apprête à rejoindre Macky
Les observateurs de la scène politique avaient vite accusé le président de la République d’avoir limogé Abdourahmane Diouf en réplique aux attaques au vitriol de son mentor et maire de Thiès, Idrissa Seck. Cela ne semble pas être le cas. En effet, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, par ailleurs, responsable du parti Rewmi s’est débarrassé du DG de la Sones qui était sous sa tutelle qui devait pour lui un colis gênant. Déjà que l’ancien président du Conseil rural de Sangalkam n’a jamais été d’accord sur le choix de son leader de parti, il n’a pas voulu raté cette occasion trouble entre APR et Rewmi.


Les confidents ont confié que «certaines décisions prises par le ministre n’était pas partagées par Abdourahmane Diouf qui avait prévenu au cours d’une émission radio que son parti ne protégera aucun de ses ministres coupables de malversations ou d’actes de mal gouvernance» dans l’affaire des marchés jugés nébuleux du ministre de l’hydraulique. Une déclaration que Omar Gueye avait mal prise et avait même assimilé à «un outrage».

La décision de démettre Abdourahmane Diouf serait prisd selon la presse du jour sans aviser Idrissa Seck. Surtout que le natif de Rufisque et désormais ancien DG de la Sones est très proche de l’ancien Premier ministre. Des caciques de Rewmi ont vite analysé cette décision d’Omar Gueye comme une volonté de se rapprocher davantage de Macky Sall. Ils estiment qu’il est déjà sur le départ. Nos confrères de Libération rapportent : «Nous comprenons ses actes comme une provocation, qui, si elle rencontre une réplique, lui donnerait un prétexte pour poser les premiers pas en direction de l’Alliance pour la République».

Abdourahmane Diouf a été remplacé par une dame, Anta Seck qui jusqu'ici était Directrice de la Gestion et de la Planification des Ressources en Eau au ministère de l'Hydraulique.

Jean Louis DJIBA

Vendredi 5 Avril 2013 - 13:15




1.Posté par ZEUSS le 06/04/2013 01:51
Omar GEYE a parfaitement raison car il a trop souffert d'un conflit où il n'en est rien c'est a dire entre Wade et Idy de méme que PAPE DIOUF, OMAR SARR de Diourbel et AWA GUEYE KEBE et tant d'autres prenez vos courages à deux mains et laissez IDY il ne vous fait que retarder......EN bon entendeur salut!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter