Liste non paritaire de Touba: le ministre des Collectivités locales se fâche, la CENA fait son mea culpa

La Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) a, à travers un nouveau communiqué, tenu à rectifier les propos accordés à Me Oumar Youm, ministre des collectivités locales, concernant la liste de Touba. Elle s’excuse après du ministre qui a qualifié ces informations « d’erronées » et le traitement de cette affaire de « légère »



Nouveau volte face de la CENA. L’organe de régulation des élections qui, hier accusait dans un communiqué,  le ministre des Collectivités locales, Me Oumar Youm d’avoir solennellement assuré « aux cours d’échanges, au Khalife général des mourides lors d’une visite  sur place, que la liste de Touba Mosquée n’avait pas à respecter la loi sur la parité » est revenu sur ses dires. Ce suite au démenti publié pas plus tard qu’’hier par la cellule de communication du ministre. « Dans le précédent communiqué de la CENA, envoyé le 15 Mai, il a été prêté au ministre en charge des Collectivités Locales des propos qui ne sont pas les siens en contradiction avec ceux contenus dans le rapport de la délégation de la CENA qui s’était rendu à Touba. Nous nous en excusons auprès de vous et  du ministre » a déclaré Doudou Ndir et Cie.


Que voulait dire la CENA ? Rien de moins que «le Khalife avait déclaré  avoir signifié le ministre en charge des collectivités locales que la liste de Touba ne saurait prendre en compte la parité ». Dans tout les cas, réagissant hier à l'attaque, la tutelle n'avait pas tardé à sortir un communiqué à son tour pour dire son fait à Doudou Ndir et Cie. Ledit document de dénoncer des "informations erronées" qui témoigne selon les services du ministre Oumar Youm, "à suffisance  de la légèreté avec laquelle" le dossier de la liste de Touba, "a été traitée".
 
 


Samedi 17 Mai 2014 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter