Listes électorales : Le Pds accuse l’Apr de fraude.

​Les partisans de Macky Sall s’adonnent à des fraudes sur les listes électorales. Ce sont du moins les accusations portées, hier, à l’occasion de leur conférence de presse, par le Parti démocratique sénégalais (Pds) et le Front patriotique pour la défense de la république (Fpdr) à l’encontre de l’Alliance pour la république (Apr).



Listes électorales : Le Pds accuse l’Apr de fraude.
«L’Alliance pour la république s’adonne à des fraudes massives depuis l’ouverture de la période de révision des listes électorales». Ces propos de Sada Ndiaye traduisent toutes les suspicions qui entourent cet exercice qui se fait traditionnellement à l’approche d’élections.

Selon le chargé des élections du Parti démocratique sénégalais (Pds), les dénégations du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique n’y font rien. «Quand on a revisité tous le processus, on a constaté ce que les fonctionnaires appellent disfonctionnement et que et que nous appelons purement et simplement de la fraude qui continue au niveau de la tenue des audiences foraines. Elles continuent aussi quand le ministre de l’Intérieur demande à ses unités mobiles d’établissement des cartes nationales d’identité, d’accélérer la cadence de production».

Selon l’ancien directeur du Coud, ces magouilles ont été orchestrées par des personnalités du régime actuel, telles que Daouda Dia. Ce dernier, selon Sada Ndiaye, a fait confectionner des cartes nationales d’identité au nombre de 500 au niveau de Bosséabé et 500 autres dans une autre localité. Le même cas est constaté dans certaines contrées  des Etats-Unis, poursuit Sada Ndiaye et qui a permis à des réfugiés nigériens et mauritaniens, parlant la langue pulaar d’avoir la nationalité sénégalaise.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 1 Juillet 2015 - 09:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter