Litige Foncier à la pointe Sarène : la médiation s'impose entre population et investisseurs



Litige Foncier à la pointe Sarène : la médiation s'impose entre population et investisseurs

La promotion du dialogue pour la résolution du litige foncier entre l'Etat du Sénégal, est la solution envisagée par l'avocat franco-sénégalais, Me Frank Zeytoune. D'après lui, il faut éviter que les litiges entre des investisseurs étrangers et le pays d'accueil se règlent devant les tribunaux, car cela peut porter atteinte à la coopération.


Il a fait ses propositions lors d'une conférence de presse initiée par le Collectif des investisseurs étrangers de Pointe-Sarène. C'est une localité du département de Mbour, où le collectif demande aux autorités la reprise des procédures d'expropriation des terres de ces investisseurs d'origine française pour procéder à l'annulation express'' du décret 2009-1417 du 23 décembre 2009 objet de ce litige.


Selon l'avocat, l'initiative est de trouver un autre alternatif au conflit qui est la médiation qui constitue une solution adaptée. « Elle est confidentielle et qu'en cas d'échec, on peut prendre la liberté d'aller au tribunal », renseigne Me Zeytoune.


Le litige est né d'une décision entre 1998 et 2000 des autorités de désaffecter des terrains, pour un important programme touristique tel que la création d'un centre de formation aux métiers du tourisme.



Dimanche 9 Mars 2014 - 15:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter