Litige foncier à Sébikotane: la mairie de Diamniadio accusée



Le projet d’abattoir moderne et de marché de bétail de Diamniadio installe la confusion et la discorde entre SébiKotane et ladite commune. En effet, les populations de Sébikotane se sont retrouvées pour manifester et réclamer les 22 hectares qui devaient abriter ce projet. Pour elles, c’est le maire de Diamniadio qui a remis ces terres au gouvernement alors que c’était déjà lotis. «Tout simplement dénoncer un état de fait que nous qualifions d’injuste. Pour ne pas dire un acte de vandalisme qui a été perpétré par le maire de Diamniadio en l’occurrence Moulaye Guèye. Parce qu’ici, c’est notre domaine communal", s'insurge-t-on.



Loin d'en avoir fini, ladite partie dénonce l'absence "d'actes  administratifs". Et crachent-ils; "On ne comprend pas maintenant comment on peut déloger des humains pour tout simplement loger des animaux. C’est pourquoi, tous les habitants de Sébikotane sont réunis comme un seul homme pour lutter et défendre leur droit. On est prêt à y laisser notre vie ». Du côté de la mairie de Diamniadio, relaie "Walf fm, l’on soutient que le projet est antérieur à l’érection de Diamniadio en commune. «On est en train d’intenter un mauvais procès au maire Moulaye Guèye  Même la commune de Diamniadio n’y est pour rien. Ce projet est un projet de l’Etat. C’est l’Etat qui a choisi le site qui appartient à la commune de Diamniadio...", précise l'accusé. 

 


Jeudi 3 Septembre 2015 - 13:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter