Livraison de l’aéroport Blaise Diagne: l’Etat prêt à lâcher les Saoudiens

Le group Saudi Bin Ladin risque de voir le contrat qui le lie à l’Etat du Sénégal être résilié passé la date du 22 octobre prochain. Ainsi le group Saoudien est dans l’obligation de donner une date précise de livraison de l’aéroport international Blaise Diagne, au risque de voir le l’Etat résilié le contrat et confier la finition des travaux à une autre société. Ce, avant de saisir le tribunal arbitral international de Paris.



Livraison de l’aéroport Blaise Diagne: l’Etat prêt à lâcher les Saoudiens
L’Etat du Sénégal veut une date précise pour l’achèvement  des travaux de l’aéroport international Blaise Diagne. Et pour cela un ultimatum d’un mois a été donné à Saudi Bin Ladin group. Un délai qui expire le 22 octobre prochain. Ce jour là si Saudi Bin Ladin ne donne pas un calendrier pour la fin des travaux, « le Sénégal va résilier le contrat et lancer un appel d’offres d’urgence pour la fin des travaux » confie une source de la Direction de l’Aibd.

Déterminé à réceptionner  les infrastructures de l’aéroport Balise Daigne  le ministre de l’économie et des finances a rencontré les représentants du groupe basés à Dakar pour débattre sur le cinquième avenant que le Sénégal refuse de signer, ainsi que les 63,62 milliards de FCfa. Une résiliation qui sera lourd de préjudice pour l’Etat du Sénégal, raison pour laquelle le Directeur général d’Aibd avait menacé récemment les autorités d’Aibd de saisir  le tribunal arbitral international de Paris.     

Khadim FALL

Samedi 3 Octobre 2015 - 10:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter